Association « Wend la Teenda » Un cadre de sensibilisation pour les femmes du quartier Rimkièta.

0
1696
L’association féminine, « Wend la Teenda »( la foi en Dieu), dans l’arrondissement n3 du quartier Rimkièta dans le secteur 14 à Ouagadougou, a été présentée aux hommes de médias, sur le terrain litigieux du dit quartier, le samedi 25 Août 2018, par ses initiateurs, au cours d’une cérémonie.

Le chômage et la déscolarisation, sont des problèmes qui de jours minent plus la vie des femmes au Burkina Faso.

La présidente de l’association « Wend la Teenda », Mme Maïmouna Ouoba/Traoré (milieux), a indiqué qu’elles sont apolitiques et ouvertes à toutes les femmes.
La présidente de l’association « Wend la Teenda », Mme Maïmouna Ouoba/Traoré (milieux), a indiqué qu’elles sont apolitiques et ouvertes à toutes les femmes.

Pour remédier un tant soit peu à ce problème, les femmes de l’arrondissement n°3, précisément dans le secteur 14 du quartier Rimkièta, à Ouagadougou, ont décidé de se regrouper autour d’une association dénommée « Wend la Teenda».

L'invité, l’honorable Abdoulaye Mosé (milieux), a promis de les soutenir dans leurs activités.
L’invité, l’honorable Abdoulaye Mosé (milieux), a promis de les soutenir dans leurs activités.

En effet composée de plus de 60 membres, cette association a été officiellement présentée aux hommes de médias, le samedi 25 Août 2018, sur le terrain litigieux de Rimkièta par sa présidente, Mme Maïmouna Ouaba/Traoré. « C’est une joie énorme pour moi aujourd’hui de prendre la parole au nom de toutes les femmes de l’association « Wend la Teenda ».
Pour sa présentation formée depuis 2016, notre association vient d’être officiellement reconnue par les autorités après de longues démarches, et a pour vision de sensibiliser les femmes sur l’assainissement, le leadership et promouvoir l’entreprenariat féminin au sein de ses membres », a expliqué Mme Ouoba.

De lancer un appel aux femmes qui voudront adhérer, Mme Maïmouna Ouoba renchérie « Wend la Deenda » est une association féminine apolitique ouverte à toutes les femmes sans exception.

Selon sa secrétaire adjointe, Mme Simone Sandwidi/Yameogo maintenant que l’association est officiellement reconnue, elles comptent former ses membres sur les avantages des pratiques hygiéniques, la lutte contre l’excision, le cancer du col de l’utérus, poursuivre toujours les formations en leadership en entreprenariat et sur tout la prise de parole en public.

A entendre la secrétaire adjointe de « Wend la Teenda » toutes ces actions ont pour objectifs de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de ces femmes afin de leur permettre d’être plus épanouies dans la société.

« La déscolarisation des filles, les mariages forcés et précoces, sont entre autres des fléaux que nous combattrons au sein de notre association », a martelé Mme Sandwidi.

Invité à cette cérémonie, l’occasion a été pour l’honorable Abdoulaye Mosé de féliciter les initiateurs en leurs réitérant son soutien. « Votre initiative est noble vous avez tous mes soutiens. J’ai écouté votre message d’abord je vous offre cette somme de 100.000F CFA, et le lundi je vous invite a passer prendre de l’argent pour acheter les files de tissage », a-t-il soutenu.

M. Mosé a par ailleurs demandé aux initiatrices de rester toujours unies, comme quoi seule l’union fait la force.

Mamourou BENAO/www.fasoamazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.