Grève des chauffeurs routiers: Attaque meurtrière dans la région de l’Est

0
803
L’heure est grave le gouvernement devrait en tirer leçon et situer les responsabilités, comment à cause d’ un seul individu tout un pays se retrouve paralysé par manque de carburant ?

Le gouvernement doit maintenant sévir, sévir pourquoi ? sévir absolument parce que les dégâts collatéraux sont inadmissibles et même écœurants. Inadmissible parce qu’il n’est jamais arrivé dans aucun pays de la sous-région, à ma connaissance une telle crise qui oppose les chauffeurs routiers et leur responsable causant de nombreux dégâts.
Comment cela à pu arriver ? Est-ce qu’une coïncidence ou une complicité ?. De toutes les façons, le gouvernement est interpellé à faire de sorte que les responsabilités d’une telle complicité soit situer. Soit situer pour quoi ? soit situer car moi personnellement je n’arrive pas à comprendre jusque-là d’où est sorti cet essence revendu à 3000F le litre ou même plus dans les rues. Alors que le constat était clair, les stations sont taries. D’ailleurs que font ces gens, de la loi interdisant toute vente de carburant aux abords des voies, décréter par le gouvernement Tieba ? D’où ces vendeurs ont-ils trouvé ce liquide ?
Les autorités doivent diligenter des enquêtes afin que les principaux auteurs fautifs puissent répondre de leurs actes.

Et je tiens à rappeler que l’attaque du restaurant Aziz Istambul s’est survenue également lors d’une grève de ces mêmes routiers, à vous d’analyser!! Car si nous continuions dans ce mouta-mouta, une chose est qu’on est plus loin d’un second désordre.

Mamourou BENAO/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.