Journée internationale de la femme rurale: La ministre Marchall prend langue avec les productrices

0
845

Dans le cadre des activités commémoratives de la Journée internationale de la Femme rurale, célébrée à Manga dans la province de Zoundweogo, la ministre de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, Laurence Marchall Ilboudo a rencontré les femmes dans la soirée du dimanche 14 octobre 2018 dans la cité de l’épervier pour échanger. Elle a recueilli sur place leurs préoccupations et doléances.

La ministre Marchall a l’écoute des femmes rurales à Manga

Les femmes rurales de la région du Centre-Sud sont sorties nombreuses le dimanche 14 octobre 2018, à la veille de la célébration de la journée internationale de la femme rurale  à Manga rencontrer la première responsable en charge de la femme, la ministre Laurence Marchall/Ilboudo pour des échanges fructueuses.

Les questions de l’autonomination des femmes, l’accès aux terres pour les productrices, les grossesses précoces non désirées des filles dans la région, l’accès aux crédits, le fonctionnement des coordinations ont fait l’objet des échanges entre la ministre Marchall et les femmes. D’entrée de jeu, elle a remercié les femmes pour leur intérêt accordé à cette rencontre d’échanges.

Elle a fait comprendre aux productrices que son ministère est ouvert à leurs préoccupations et que des solutions peuvent être trouvées quand il y a dialogue. Donnant la parole aux femmes, nombreuses ont soulevé la question des  grossesses indésirées et précoces.

A les entendre, plus d’une soixantaine de jeunes filles se sont laissées engrosser par les travailleurs qui sont sur le chantier du 11 décembre. Elles se disent inquiètes de cette situation et ne savent à quel sain se vouer. Quelle stratégie adoptée?

Les femmes à l’école de la ministre en charge de la femme, Laurence Marchall/Ilboudo

Madame la ministre s’est dite impuissante face à cela, puisque le Fonds qui est alloué pour aider les filles à éviter les grossesses à travers la distribution gratuite des préservatifs est ailleurs, c’est-à-dire au niveau du ministère de la santé.

Ce qui peut-être fait à-t-elle poursuivi, est la méthode de sensibilisation en entendant le transfert du Fonds au sein de son ministère. &Les parents également doivent prendre leur responsabilité pour protéger leurs enfants en les éduquant sur le plan sexuel&, a-t-elle ajouté.

Le constat est que les grossesses précoces non désirées s’augmentent et que cela pose un vrai problème social.

Quant à la question de la loi pour sévir les hommes seulement, Madame Marchall s’oppose farouchement parce que pour elle, on ne peut pas passer le temps à punir l’autre pour une relation consentante.&La femme sait que quand elle va avec un homme, elle peut contracter une grossesse. Nous devons dans ce cas être dans une logique d’équité et de justice&. Mais, quand, il s’agit d’abus sur la fille mineur, la loi la protège car à l’entendre, elle ne décide pas d’elle-même.

Pour ce qui concerne l’autonomisation de la femme, elle a fait savoir qu’on ne peut pas parler de positionnement de femmes sur les listes sans parler de leur autonomisaion, c’es-à-dire sa prise en compte intégrée. &Ce sont deux choses qui doivent aller ensemble pour développer les initiatives des femmes&, a-t-elle développé.

Pour la question du fonctionnement des coordinations, puisqu’elles sont un instrument du ministère a déclaré madame Marchall, elle dit vouloir avec ses collaborateurs mettre un accès là-dessus pour qu’elles soient un instrument de relai, d’autonomisation et de protection des femmes.

Elle a souligné que dans la nouvelle configuration qui sera mise en place, les coordinations doivent d’abord demander une autorisation avant de poser toute action. &Une coordination qui va aller répondre à un appel sans autorisation, nous prendrons des dispositions.

Il faut être organisé et discipliné pour que tout aille pour le mieux&, a fait comprendre la première responsable de la ministre en charge de la femme.

Pour ce qui est de l’octroi de crédit, elle les a rassuré que cette difficulté sera résolue puisque ce Fonds donnant le credit aux femmes est revenu finalement dans son ministère après plusieurs batailles acharnées.

AureliZongo depuis Manga pour www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.