5e édition Mod’ Afrique 2018:  Les  grossesses non-désirées pointées du doigt.   

0
497
Le comité d’organisation pour la 5e Edition  du concept « Mod ‘ Afrique » a animé le mercredi 24 octobre 2018 à Ouagadougou une conférence de presse.
Les journalistes ont profité pour comprendre davantage

Les journalistes ont profité pour comprendre d’avantage,

Les activités de cette Edition de 2018, seront essentiellement marquées, par une présentation et vente aux enchères des vêtements, qui permettra au comité de collecter des fonds pour des bénéficiaires identifiés.

Au vue de porter l’information à la connaissance du public Burkinabè, une conférence de presse, a été animée par le comité d’organisation, le mercredi 24 octobre 2018 à Ouagadougou.

Pour l’initiatrice du concept Korotimi Decherf mod’ Afrique se situe dans un contexte où les tendances africaines de la mode se révèlent de plus en plus aux yeux du monde à travers divers concepts.

D’ailleurs, cet événement agit dans un sens humanitaire et a pour mérite de dynamiser le secteur de la culture en particulier la mode, a expliqué la promotrice.

Pour Korotimi Decherf,  les grossesses non désirées sont de nos jours un souci majeur contre l’épanouissement de la jeune fille. C’est pourquoi son association a décidé de se pencher sur la question a-t-elle dit.Selon le programme de cette 5ème édition, a-t-elle indiqué  il est prévu ce  24 novembre une grande soirée  dénommée « soirée caritative » avec à l’affiche des artistes comme Oumou Sangaré,  Awa Boussim, Nabaloum et des défilés de modes.

Il n’est pas du tout évident de faire face à tout ce qui est aléas lié aux organisations, a évoqué Patrick Ozou, un styliste venu du Togo. « Fort de ce constat nous lançons un cri de cœur à toutes les personnes de bonne volonté à soutenir la promotrice dans son engagement pour la lutte contre le VIH / SIDA et les grossesses non désirées des enfants» a souhaité le styliste Ozou.

  Ben Mahomed BENAO/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.