Affaire statue Thomas Sankara: Le CIM-TS demande pardon au peuple burkinabè

0
877


Le Comité international Mémorial Thomas Sankara regrette les erreurs constatées sur la statue de l’ancien président Thomas Sankara dévoilé le weekend dernier à Ouagadougou, dans le cadre du Fespaco. Face à la presse ce lundi matin, le présente ses excuses au peuple burkinabè et prend l’engagement de parfaire le travail entamé. La conférence de presse s’est déroulée en présence de l’ancien président du Ghana John Jerry Rawlings

Nathalie Yamb, porte-parole de l’ancien président ghanéen Jerry John Rawlings

Dévoilé au public le samedi dernier, c’est avec surprise, stupéfaction et désolation que le peuple burkinabè a constaté que la statue tant attendue par le peuple burkinabè ne ressemble aucunement au père de la révolution, le capitaine Noël Isidore Thomas Sankara. Et jusqu’à ce jour, des burkinabè digèrent toujours mal ces erreurs commises dans la réalisation de cette statuepourtant entamée par le ministère de la culture et transférée par la suite au comité international Mémorial Thomas Sankara. 

  1. Les journalistes présents au point de presse

Ce comité face à la presse ce 4 mars à Ouagadougou demande pardon aux populations burkinabè. « Le comité international mémorial Thomas Sankara présente ses excuses pour les insuffisances constatées à l’endroit de tous ceux qui sont choqués par le manque de ressemblance de la statue avec les traits du Président Thomas Sankara. Nous demandons pardon au Président du Faso, nous demandons pardon au parrain, nous demandons pardon aux parents des victimes ainsi qu’aux populations du Burkina, d’Afrique et du monde », a lancé Luc Damiba, le porte-parole du CIM-TS. 

Les membres du comité saluent la grande vigilance de toutes les personnes qui ont constaté ces insuffisances et formuler leur conseil et offrir leur conseil. Cependant, le CIM-TS a tenu à clarifier une chose pour juste situer les faits. « La statue du président Thomas Sankara est une commande publique qui date avant le début du projet du mémorial Thomas Sankara. Elle était prévue pour être installée dans un carrefour important de la ville de Ouagadougou. C’est par la suite que le comité à nouer un partenariat avec le ministère de la culture pour que la statue puisse être le premier signe de visible au nouveau du site du mémorial Thomas Sankara », explique Monsieur Damiba avant de rappeler à l’opinion qu’il s’agit d’une œuvre provisoire.

Certes, aucune raison ne peut justifier ces erreurs, mais le comité prend l’engagement de parfaire le travail entamé. « Nous allons prendre l’entière responsabilité à partir de maintenant pour nous assurer que l’œuvre finale reflète naturellement et fidèlement le visage et les traits de ressemblance du héros que nous admirons tous », a indiqué Nathalie Yamb , porte-parole de l’ancien président ghanéen, Jerry John Rawlings.

Ayant pris ainsi conscience de cette erreur, selon les conférenciers, la statue a été recouverte depuis hier soir jusqu’à sa finition. 

Pour l’instant, le site du mémorial reste ouvert au public et les souscriptions populaires sont également ouvertes dès ce jour 4 mars 2019.

Anaëlle K.
www.fasoamazone.net 

Envoyé depuis Yahoo Mail pour Android

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.