Mémorial Thomas  Sankara : les critiques fusent de partout !

0
1961

En marge du FESPACO,  le comité international du mémorial Thomas Sankara,  présidé  par Bernard Sanou,  à procédé  le samedi 2 mars dernier  au dévoilement de la statue de Thomas Sankara,  le leader de la révolution du 4 août 1983. C’était en présence de Ibrahim Boubacar  Keita,  le président malien et du capitaine John Jerry Rawling ( ancien  président ghanéen ainsi intime du défunt Thomas Sankara ) que le président du Faso  Roch Marc Christian Kaboré a patroné la cérémonie.

Le public en majorité constitué de jeunes qui n’ ont pas connu le Père de la révolution burkinabè de son vivant,  avait massivement fait le déplacement. au  Conseil de l’ Entente sur les lieux mêmes où le président  avait reçu  les balles, qui devaient l’ emporter  avec 12 de ses compagnons  d’ infortune.

Une fois dévoilée,  les critiques fusent de toute part, sur les concepteurs de ce mémorial  qui doit montrer un pan de l’ histoire du Burkina.

En effet, certains ont trouvé trivial, le nom <<Thom Sank>> gravé  sur le mémorial,  au lieu,  comme l aimait  le défunt président de camarade capitaine Thomas Noël Isidore Sankara,  président du Faso  4 Août 1983- 15 Octobre 1987.

Sankara aurait ri,  lui qui aimait bien plaisanter.  D’ autres en apercevant la  statue, tout simplement ont crié  haro sur le baudet, car elle n’ aurait aucune ressemblance, avec l’ emblématique et bouillonnant Capitaine Sankara.  

La plupart ont contesté la conformité de l’ uniforme avec celui que. revêtait presque en tout- temps le président Thomas Sankara,  sans oublier son revolver avec son colt en ivoire qu’ il adorait.

Le lieu du mémorial est mal indiqué selon certains qui auraient voulu d’ un espace plus dégagé comme un rond- point pour construire ce mémorial.

32 années après sa disparition tragique,  des têtes commencent à  tomber dans  les filets de la justice burkinabè .

Mais comme l’ avait dit Sankara lui- même  à ses détracteurs : <<Si. vous tuez Sankara,  il  aura. mille  Sankara! >>. Ils sont encore  nombreux  même après le déclin du bloc socialiste dans le monde  a se réclamer du .<< Sankarisme  >>. N’ est pas vrai.!

Koné Barbara

www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.