Gestion ders sites web de l’administration publique: Le ministère de la communication outille les chargés de communication et d’institution

0
255

Une formation sur le fonctionnement des plateformes web et la mise à jour des contenus des sites web d’administration publique a débuté ce lundi 15 avril 2019 à Ouagadougou, au profit des chargés de communication des ministères et institutions. L’initiative est du ministère de la communication et des relations avec le parlement. L’objectif est de doter ces structures publiques de sites web sécurisé et facile à mettre à jour. La cérémonie d’ouverture a été présidée par la secrétaire générale du ministère en charge de la communication, Hortense Zida.

Les participants à la formation

Le ministère de la communication et des relations avec le parlement a organisé ce lundi 15 avril 2019 à Ouagadougou, une formation à l’intention des chargés de communication des ministères et institutions sur la gestion efficace des sites web du gouvernement. Cette formation qui entre dans le cadre du projet e-Burkina vise à outiller ces chargés de communications en leur donnant des informations nécessaires pour des sites plus sécurisés, viables et dont la mise à jour est facile à faire.

Hortense Zida, secrétaire général du ministère de la communication

Selon Hortense Zida, la secrétaire générale du ministère en charge de la communication, cette formation vient à point nommée, en ce sens qu’elle va permettre de doter ces structures publiques de sites web sécurisés. « L’évènement de ce jour illustre les nombreuses actions par lesquelles, le gouvernement burkinabè, à travers l’ANPTIC entend contribuer au renforcement de la communication dans notre administration.

Les participants à la formation

Au regard des évolutions continuelles dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC), les sites web de notre administration n’offraient plus sécurité, flexibilité et accessibilité car difficile à mettre à jour.  Ce qui met à mal la communication électronique de l’administration et limite nos engagements vis-à-vis des citoyens en matière de disponibilité de l’information administrative », a-t-elle indiqué. Pour elle, cette formation est la bienvenue, car « elle va permettre aux participants de relooker l’ensemble des sites web sinon à leur donner un contenu et des formats qui conviennent aux ambitions que se sont fixés les membres du gouvernement ».

Les participants à la formation

Ce projet dénommé « e-Burkina » est porté par l’ANPTIC, l’agence nationale de promotion des technologies de l’information et de la communication qui déroule ainsi le programme de cette formation qui va permettre à terme de doter les institutions nationales de sites web fiables. Un projet né pour doter le gouvernement de site web sécurisé. Et ces acteurs, chargés de la gestion de ces sites, durant 5 jours, seront dotés de moyens nécessaires pour la réussite de leur mission. « Des moyens sont déjà déployés pour d’abord donner une nouvelle vie à ces différents sites et ensuite accompagner le travail qui consistera à répondre aux besoins des citoyens en termes de mise à disposition de l’information »  a  précisé Hortense Zida.

Mami. O/www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.