« Dieu n’est pas là-bas » Une œuvre littéraire qui invite à la tolérance religieuse

0
223

« Dieu n’est pas là-bas », c’est le titre d’un ouvrage de 214 pages présentés à la presse dans la soirée du samedi 18 mai 2019 à Ouagadougou. Dans cette œuvre, l’auteur invite tous et chacun à cultiver la tolérance religieuse, car dit-il nous n’avons qu’un seul Dieu et il est amour et miséricorde. La dédicace du livre a eu lieu en présence du consul honoraire du Benin au Burkina Faso.

L’auteur  Abalo Cocou Ferdinand Medagbé en plein dédicace de l’oeuvre

Dans une société dominée par les combats de la cohésion religieuse, la question du vivre ensemble se pose toujours. C’est en cela que le livre « Dieu n’est pas là-bas » trouve toute son importance. « Dieu n’est pas là-bas » est une œuvre littéraire de Abalo Cocou Ferdinand Medagbé, béninois d’origine, journaliste et écrivain. L’œuvre est dominée par une plume alerte et limpide dans le style.

A travers elle, l’auteur nous entraine dans un monde de type imaginaire et fait voyagé les lecteurs pendants 214 pages. Dans son Bénin d’origine, de la campagne en ville, du rêve d’une vie meilleure par l’exode rurale à la déchéance morale, les rites et croyances traditionnelles aux religions révélées telles que l’islam, le christianisme et autres, la sorcellerie au pouvoir de guérison, de la pensée religieuse à la contradiction des chemins spirituels, l’auteur nous entraine dans son monde et dans sa pensée romanesque. Dans cet ouvrage, des personnages, de l’innocence au crime, du crime à la rédemption, cette histoire donne un message fort et précis.

Dieu est amour, Dieu est pardon, Dieu est miséricorde. Dans cette œuvre, l’histoire du pasteur Pascal devenu par la force de ce mystère au monde qu’il ait, un puissant défenseur de la croyance traditionnelle, est dans le fond de Monsieur Abalo dans ce livre « Dieu n’est pas là-bas », nous laisse le choix de la réflexion et de la méditation. « Dieu n’est pas là-bas », mais il est partout à la fois. Cela interpelle les consciences à être aussi tolérantes envers les autres.

Ce livre est à la fois une œuvre littéraire achevée, un moment de plaisir pour la découverte d’une société. Ses coutumes, ses croyances, ses contradictions et surtout la lutte pour une cohésion spirituelle, pacifique entre les hommes d’Afrique.

C’est un message pour l’auteur à la société, celui de de la cohésion sociale par la couleur et les différences.

Cette œuvre est une invitation et une interpellation. Selon l’auteur le livre ne vise que la tolérance religieuse, car pour lui, les guerres religieuses sont plus destructrices que tout. « C’est une histoire réelle vécue depuis 1989 qui a été écrite maintenant. Ce n’est pas qu’une œuvre de fiction. Et le titre de l’œuvre vient des propos d’un personnage de l’œuvre », a fait savoir Abalo Cocou Ferdinand Medagbé, l’auteur de l’œuvre.
Présent à cette cérémonie, le consul honoraire du Benin auprès du Burkina Faso tout en saluant la qualité de l’œuvre, a indiqué que c’est le Benin qui est honoré avant tout. Il a invité l’auteur à toujours persévérer.

L’auteur, lui a déclaré que la version cinématographie de l’œuvre sera bientôt sur le marché. « Il y’a des propositions qui viennent de part et d’autre pour que l’ouvrage soit scénarisé », a-t-il indiqué.

Dieu n’est pas loin est disponible dans les librairies de la place au prix unitaire de 5000 francs CFA.

Anaëlle K.

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.