« Confiance en Dieu « : le nouvel album de Princesse Guita

0
221

 

« Confiance », c’est le titre du tout premier album de l’artiste qui se fait appeler Princesse Guita. L’œuvre a été présentée à la presse et aux mélomanes de la musique burkinabè et d’ailleurs le dimanche 26 mai 2019 à Ouagadougou. A travers ces opus, fait dans des rythmes variés et entièrement dans un style religieux, l’artiste invite tout un chacun à mettre sa confiance en Dieu.

Cérémonie de résentation de l’album « confiance »

Désormais, il faudrait compter sur une nouvelle voix dans l’univers de la musique religieuse au Burkina Faso. Princesse Guita, de son vrai nom, Bagagna Clémentine, entre ainsi dans le show biz burkinabè et de la plus belle des manières. En effet, pour la première fois qu’elle s’essaie  dans la musique, c’est un album de 8 titres qu’elle sort et qu’elle fait baptiser « Confiance ». Confiance comme pour inviter tout un chacun à tourner son regard vers Dieu quel que soit la situation. « L’album confiance vise à faire passer un message de confiance en soi et de confiance en Dieu », a fait savoir Princesse Guita.

Depuis trois ans, l’artiste dit travailler sur l’œuvre, et si c’est les difficultés, elle dit n’avoir pas échappé. « J’ai rencontré des difficultés mais par la grâce de Dieu, ça s’est bien passé. Aujourd’hui, c’est la concrétisation des inspirations que j’ai eu », a-t-elle indiqué.

Dans cet album, il ya des titres comme « lève-toi et bats-toi », « appelle Jésus », « j’ai confiance en toi », « trompette de victoire », etc. Par ces titres, l’artiste célèbre la grandeur de Dieu à travers un rythme dansant.  La question de l’incivisme est également abordée dans cet album avec le titre « Yé né lanè » qui veut dire en langue gourounsi : Où allons-nous ? A traves ce titre, l’artiste invite les parents à beaucoup plus miser sur l’éducation des enfants quant au respect et à l’amour du prochain. Elle invite en outres les uns et les autres à toujours demeurer dans l’amour et la miséricorde de Dieu.

L’œuvre a totalement été enregistré au Burkina Faso au studio Talent Art. Elle se remarque par ses rythmes variés et entièrement dans un style religieux. L’album s’illustre dans un genre musical moderne et tradi moderne. L’arrangement et la production de l’album ont été faits par Isaïe Soulga. « Nous avons travaillé beaucoup mais surtout avec une particularité d’être dans une profondeur de texte religieux. C’est ça la touche particulière de l’album.

Il y’a la mélodie qui accompagne mais il y’a le message qui est très religieux et qui est très touchant : confiance », dit-il.

La marraine de la cérémonie de dédicace de l’album, Mme Bama née Rouamba Marguerite, dit rendre grâce à Dieu, car pour elle, c’est lui qui a permis la réalisation de cette œuvre. Elle a émis des vœux et des prières pour un succès éclatant de cette œuvre. « Quand un bébé nait, il a besoin qu’on prenne soin de lui, qu’on s’en occupe, qu’on le soutienne pour qu’il puisse grandir.

Mon souhait c’est qu’à travers cet album, des vies soient changées à travers le rythme dansant mais surtout la profondeur des messages qui y sont véhiculés », a-t-elle lancé.

L’artiste promet revenir très bientôt avec un autre album dans lequel des titres seront dédiés à la Vierge Marie et à la femme.

Anaëlle K 

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.