Passage de la RTB et des Editions Sidwaya en société d’Etat: Les travailleurs des médias publics dans la rue

0
239

Les travailleurs de la RTB et des Editions Sidwaya sont à bout de patience quant à la mise en œuvre du protocole d’accord signé avec le gouvernement le 29 décembre 2016. Un Protocole qui devrait aboutir à une mutation des médias publics en société d’Etat. Près de 3 an après, l’Etat semble avoir remis en cause cet accord, selon le syndicat d’où le mouvement de débrayage du SYNATIC de 8h à 11h débuté ce mercredi 12 juin devant les locaux de la télévision nationale. Ce mouvement a été suivi d’une marche ce jeudi 13 juin 2019 à la primature où une lettre d’interpellation a été remise au chef du gouvernement

Les travailleurs des medias publics en direction du Premier ministère

Des journalistes dans la rue, loin des studios, loin des centres de rédaction et loin des terrains de reportage. En rang serré, ils marchent pour dire qu’ils en ont marre, marre d’attente depuis près de trois ans, l’opérationnalisation des médias publics en société d’Etat. « Étant donné qu’en 2015, sous la transition, nous n’avions pas demandé la société d’Etat, nous n’avions demandé que l’amélioration de nos conditions de vie et de travail. C’est le gouvernement qui a pris sur lui de nous proposer cette société d’Etat, qui a été confinée dans une lois. Nous n’attendons que sa mise en œuvre effective », a lancé Zoubaviel David Dabiré, journaliste à la RTB.

Sidiki Dramé, SG du SYNATIC

Et depuis décembre 2016, à la faveur d’un protocole d’accord, les travailleurs des médias publics sont en attente, mais aujourd’hui, ils disent constater un recul du gouvernement à faire basculer les médias publics dans le statut de société d’Etat. « Des études ont été faites, et le gouvernement veut qu’on mène encore des réflexions interminables, chose que nous pensons de trop. Il va falloir que le gouvernement revoit sa copie pour nous permettre d’accéder à cette société d’Etat que l’ensemble des travailleurs entendent de pied ferme », interpelle Abdoulaye Balboné, journaliste aux Editions Sidwaya.

Dans leur marche, les agents des médias publics ont fait une halte au Premier ministère où ils ont remis une lettre à l’autorité. « Le premier point, c’est la mise en œuvre diligente sans condition du passage de la RTB et des Editions Sidwaya en société d’Etat, conformément aux recommandations faites par la commission mixte interministérielle, c’est-à-dire avec l’ensemble du personnel et avec l’accompagnement de l’Etat.

Deuxièmement, c’est la dotation en équipement conséquent des Editions Sidwaya et de la RTB », a rappelé Sidiki Dramé, le SG du SYNATIC.

En l’absence du Premier ministre, c’est son Directeur de cabinet qui a reci  les marcheurs. Il promet transmettre les doléances à qui de droit.
Mami O.

www.fasoamazone.net 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.