Humour: Mister 100% a fait du 100% avec son spectacle « Enseignant par vocation »

0
124

L’Atelier du rire du cercle des arts vivants a ouvert ses portes le vendredi 26 juillet 2019 à un humoriste très talentueux pour son premier One man show. Mister 100%, de son vrai nom, Eric Gaego, puisque c’est de lui qu’il s’agit a tenu en haleine pendant près d’une heure d’horloge le public venu découvrir le spectacle « enseignant par vocation », un spectacle qui rend hommage aux enseignants pour le travail abattu.

Éric Gaego dit Mister 100%

Ouvert le 4 juillet dernier au quartier Gounghin dans lacapitale burkinabè, l’Atelier du rire du cercle des arts vivants n’aura pris que deux semaines pour faire sa première programmation .

Et on est bien tenté de dire que pour un coup d’essai, ce fut un coup de maitre, car ce n’est pas n’importe qui, qui a ouvert le bal dans la nuit de ce vendredi 26 juillet dernier. Lontemps caché dans l’ombre, l’homme qui a su mettre le sourire aux lèvres du public venu pour la circonstance, se fait appelé « Mister 100% ». De son vrai nom, Eric Gaego, cet enseignant et éducateur spécialisé en langue de signes a bâti son spectacle sur les réalités que vivent les enseignants et n’a pas manqué de leur rendre hommage, d’où le titre de son spectacle « Enseignant par vocation ».

Le public venu assister au spectacle

Pendant près d’une heure d’horloge, Mister 100% à su égailler le public en sa manière. Entre danses et histoires comiques, Mister 100% aura réussi à faire passer son message. « Comme je suis enseignant de formation, c’est après un constat, j’ai vu que tout le monde veut que son enfant aille à l’école, mais personne ne veut que son enfant devienne enseignant, alors je me suis dit pourquoi ne pas essayer avec ce thème », a-t-il laissé entendre.

Un thème que l’humoriste dit avoir préparé pendant deux semaines, et ce avec l’aide de Ousmane Bamogo du groupe Gombo.com qui a assuré la mise en scène. Et l’artiste dit se réjouir de la mobilisation du public venu nombreux le soutenir. « L’humour est un cadre de divertissement mais c’est aussi un temps pour faire passer certains messages. Avec l’humour, facilement on arrive à se faire comprendre, se faire accepter que si des fois on partait de façon directe », a-t-il déclaré.

Gérard Ouédraogo dit Excellence, Président de l’atelier du rire, du cercle des arts vivants

 

De la satisfaction se lisait sur le visage du public qui a fait le déplacement. Pour le promoteur Gérard Ouédraogo dit Excellence Gérard, par ailleurs Président de l’Atelier du rire, du cercle des arts vivants, Mister 100% a assuré. Et pour une première programmation, il ne cache pas sa joie. «  Pour une première programmation, c’est une c’est une satisfaction totale. Nous avons eu du monde, le spectacle aussi a bien plu aux gens », se réjouit-il.

Pour lui, l’objectif de cet exercice est non seulement de promouvoir le seul en scène, mais aussi d’encourager les artistes à se lancer dans la création afin de toujours proposer des spectacles de qualité.

ldevert Meda, acteur du cinéma et homme de théatre

Grand acteur du cinéma burkinabè et homme de théâtre, Ildevert Medah n’a pas marchandé le déplacement. C’est avec beaucoup de fierté qu’il apprécie le travail qui a été fait. « C’est un beau spectacle, c’est bien travailler. Il y’a vraiment beaucoup d’esprit dans ce qui nous a été présenté. C’était un moment très étendu et très participatif aussi. On a l’impression de faire partie du spectacle », a-t-il indiqué.

Tout comme lui, ils sont nombreux « les élèves » qui apprécient le travail humoristique de leur enseignant. On peut donc dire sans risque de se tromper que Mister 100% a effectivement fait du 100% en cette soirée du 26 juillet 2019.
Rendez-vous est pris pour le 27 septembre prochain avec Philomène pour son spectacle « Je vous Salue maris », toujours à l’atelier du rire et du cercle des arts vivants.
Anaëlle K.

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.