Journée mondiale de l’humanitaire: Le ministère en charge de la femme dresse un bilan satisfaisant de la situation humanitaire au Burkina Faso

0
146

Le 19 août est célébré à travers le monde la journée mondiale humanitaire. Cette année, cette journée est placée sous le thème « femmes humanitaires ». Au Burkina Faso, cette journée est une occasion pour le département en charge de l’action sociale de faire le bilan de l’assistance aux personnes déplacées de fait de conflits, de l’insécurité, des catastrophes naturelles et des crises socio politique. Laurence Ilboudo a aussi lancé le plan d’urgence révisé du Burkina Faso. C’était ce lundi matin au cours d’une conférence de presse à Ouagadougou.

Les participants (es) au point de presse

En dépit de la faiblesse des ressources, le gouvernement en collaboration avec les acteurs humanitaires, a pu coordonner et conduit plusieurs interventions en faveur des personnes déplacées. « A titre illustratif, on peut noter 225 882 personnes ont réussi une assistance alimentaire, 35 000 personnes ont bénéficié de tentes familiales et de cash transfert pour leur abri, 35 000 personnes ont réussi des appuis sur des articles essentiels ménagés, 37 699 enfants de 6 à 59 mois souffrant de malnutrition aiguë  ont été pris en charge dans le programme nutritionnel thérapeutique, 126 527 personnes ont bénéficié d’intervention de secteur eau hygiène assainissement », a indiqué Laurence Ilboudo, le ministre en charge de l’action humanitaire.

Selon Laurence Ilboudo, son département fait face à une situation humanitaire inédite qui peine à s’améliorer. C’est pourquoi, il est nécessaire de revoir la planification de la réponse humanitaire d’où la révision du plan d’urgence. Selon la ministre, les objectifs sont multiples. « il s’agit entre autre d’assurer une réponse humanitaire adéquate aux personnes en situation de déplacement lié aux incidents sécuritaire et aux personnes affectée sur la situation sécuritaire, améliorer la situation alimentaire des enfants de moins de cinq ans, les femmes enceinte et les femmes allaitant avec un focus sur les zones en situation d’urgence.  Le budget du plan d’urgence révisé est estimé à 187 millions de dollars ».

Au regard de l’intérêt que revêt ce plan d’urgence pour le Burkina Faso, le ministre Laurence Ilboudo appelle à la solidarité nationale et internationale pour sa mise en œuvre.
Mami O.

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.