7ème TICAD « La lutte contre le terrorisme n’est pas seulement une affaire du Sahel » (Dixit Roch Kaboré)

0
288

Ouvert le 28 août 2019,  à Yokohama au Japon, la 7ème conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique a clôt ses portes ce vendredi 30 août 2019. Dernier sujet à l’ordre du jour, renforcement de la paix et de la sécurité en Afrique.

Le Président du Faso annonce la tenue très prochaine du sommet extraordinaire de la CEDEAO à Ouagadougou

Le renforcement de la paix et de la sécurité en Afrique, c’est sur ce point que les différents chefs d’Etats présents à la 7e Conférence internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique, se sont penché dans la matinée de ce 30 août à Yokohama. Les chefs d’Etat ont unanimement reconnu que la lutte contre la le terrorisme en Afrique de l’Ouest n’est pas seulement une affaire du Sahel, elle concerne aussi bien d’autres pays. Une position bien défendue par le Président du Faso, qui a d’ailleurs saisi l’occasion pour interpeller la communauté internationale à s’impliquer d’avantage dans cette lutte.

Pour Roch Marc Christian Kaboré, la situation sécuritaire actuelle de l’Afrique de l’Ouest est due à la crise qui secoue la Libye. « La communauté internationale, impliquée dans le conflit libyen, doit trouver une issue politique à cette crise, qui impacte négativement l’Afrique de l’Ouest ». A cet effet, Roch Kaboré a annoncé à ses pairs de la tenue très prochaine du sommet extraordinaire de la CEDEAO à Ouagadougou.

Car au delà du Sahel, le terrorisme pourrait se propager dans toute la sous-région ouest-africaine.C’est ce qui, selon le président du Faso, justifie l’idée d’un partenariat international, lancée les 25 et 26 août à Biarritz en France, lors du sommet du G7.

Ce partenariat concernerait à la fois des appuis militaires, et l’aide au développement. « Les crises en Afrique, le terreau essentiel, c’est la pauvreté et l’ignorance », conclura le président du Faso.
Mami O.

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.