Diaspora Women Entrepreneurdhip Network: Fait de la promotion de l’entrepreneuriat féminin son cheval de bétail

0
96

La diaspora des femmes burkinabè vivant aux Etats unis entend promouvoir l’entrepreneuriat féminin de la branche Afrique. Elle a lancé à cet effet le samedi 7 septembre 2019 à Ouagadougou une ONG dénommée Diaspora Women Entrepreneurdhip Network. Elle aura pour principale activité d’accompagner les femmes qui désirent se lancer dans le domaine de l’entrepreneuriat.

Nombreuses associations de femmes ont participé à cette actovité

Une nouvelle ONG vient de voir le jour au Burkina Faso. Diaspora Women Entrepreneurdhip Network, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, est une initiative de la diaspora des femmes burkinabè vivant aux Etats unis. Elle a pour activité principale la promotion de l’entrepreneuriat féminin. Aussi, elle vise à valoriser les femmes, créer un réseau entre elles, communiquer dans le monde entier et discuter avec des organismes de prêts.

Selon la présidente de l’ONG, tout est parti d’un constat. En effet, nombreuses sont ces femmes qui hésitent à se lancer dans l’entrepreneuriat, pourtant elles ont de belles idées. Aussi, très souvent lorsque celles-ci disposent de fonds nécessaires pour leurs activités, elles ne bénéficient pas de l’accompagnement qu’il faut.

Ainsi, pour Nadège Merveille Ouédraogo, Diaspora Women Entrepreneurship Network a été créé en vue de pallier à toutes ces insuffisances. « D’abord nous allons rechercher des financements pour soutenir ces femmes, ensuite nous allons initier des séries de formations afin qu’elles puissent mener à bien leurs activités et enfin nous allons faire des partages d’expériences », a-t-elle indiqué.

Les missions de l’ONG Diaspora Women Entrepreneurdhip Network reposent sur trois axes. La recherche de financement au profit des femmes, la gestion de leur projet et enfin les partages d’expériences. En outres, l’ONG entend former ses membres dans les domaines de la gestion, la comptabilité ainsi que la commercialisation.

Et elles étaient nombreuses à prendre d’assaut la salle de conférence du conseil burkinabè des chargeurs (CBC) ce samedi, malgré la forte pluie qui arrosait la capitale burkinabè. Elles, ce sont les femmes leaders, les chefs d’entreprises. Elles n’ont pas voulu se faire compter l’évènement.

Thérèse Coulidiati, Présidente de l’association Tidam Touorè

C’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’elles mettent leurs espoirs en cette nouvelle ONG. Pour la Présidente de l’association Tidam Touoré, Thérèse Coulidiati cette activité est louable en ce sens qu’elle va permettre non seulement de faire la promotion de l’entreprenariat féminin, mais permettre à celle-ci de s’épanouir. « Le lancement aujourd’hui de l’ONG Diaspora Women Entrepreneurdhip Network, c’est au bonheur de toutes les femmes qui sont dans le domaine de l’entreprenariat », a-t-elle fait savoir.

Et quand on sait que la principale difficulté des femmes entrepreneures demeure l’écoulement des produits, c’est donc avec beaucoup d’espoir que ces femmes souhaitent avoir des clients potentiels extérieurs pour faire écouler plus facilement et plus rapidement leurs produits.

Pour les conditions d’adhésion à l’ONG, rien n’a été filtré à la presse. A entendre les organisateurs, cela sera fait les jours à venir, au cours d’une assemblée générale qui se tiendra à Ouagadougou et à laquelle prendront part la diaspora vivant aux USA.

Anaëlle K

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.