Conseil Constitutionnel: Véronique BAYILI / Bamouni jure de bien remplir ses fonctions

0
56

 

La salle des banquets de Ouaga 2000 a abrité ce vendredi 04 Octobre 2019 une cérémonie solennelle d’investiture de la magistrate Véronique BAYILI/BAMOUNI au titre de membre du Conseil constitutionnel du Burkina Faso. La cérémonie était placée sous la présidence de son excellence Roch Marc Christian KABORE et du premier vice président de l’Assemblée Nationale maître Benewendé Stanislas SANKARA, en présence du bureau exécutif du Conseil constitutionnel .Elle jure d’ores et déjà de bien remplir ses fonctions dans le respect de la constitution. 

Dans la salle pendant la prestation de serment

Madame Véronique BAYILI/BAMOUNI a prêté serment devant le président du Faso et le premier-vice-président de l’Assemblée nationale en tant que nouveau membre du Conseil constitutionnel, selon la loi organique en son article 12 établit depuis la création des juridictions au Burkina Faso.

Cette cérémonie d’investiture s’est tenue ce Vendredi 04 Octobre 2019 dans la salle des banquets de Ouaga 2000, en présence du collège des conseillers du Conseil constitutionnel, des personnalités, des parents, amis et des hommes de médias. Sous le serment: « Je jure de bien et fidèlement remplir mes fonctions, de les exercer en toute impartialité dans le respect de la constitution, de garder le secret des délibérations et des votes, de ne prendre aucune position publique et de ne donner aucune consultation sur les questions relevant de la compétence du conseil» .

Madame Véronique BAYILI/BAMOUNI s’est pleinement engageé au service de la nation burkinabè en tant que membre du conseil constitutionnel, serment validé par le président du Faso lors du cérémonial.

En prélude de l’investiture, le parcours scolaire, universitaire et professionnel du nouveau membre fut communiqué. L’objectif de la tenue de cette cérémonie vise la substitution du magistrat Michel Bamitié KARAMA, ancien membre du conseil constitutionnel, décédé le 12 Mai 2019.

Le président du Conseil Constitutionnel Kassoum KAMBOU n’a pas manqué d’encourager et d’interpeller sa collègue sur l’imminence des missions à venir, dont l’élection présidentielle de 2020 en l’occurrence : « Vous intégrez l’institution à un moment où votre sagesse forgée pendant de longues années dans la magistrature vous sera utile.

En effet l’année 2020 verra l’organisation d’élection très importante pour notre jeune démocratie. Et le peuple attend que le conseil constitutionnel veille à la sincérité et la crédibilité de ces scrutins ». Le président du Faso quant à lui espère en une touche importante au bon fonctionnement et déroulement du conseil constitutionnel par son impartialité et son indépendance vis-à-vis des missions qui lui sont assigné
Ménahem Yipénin Ezéchiel BATIONO

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.