Élimination du paludisme, du sida, et de la tuberculose: Le Burkina Faso s’engage pour un montant d’un million de dollars américains

0
65

Sixième reconstitution du Fonds mondial : 14 milliards de dollars recueillis pour lutter contre le paludisme, le sida et la tuberculose. Le Burkina Faso s’engage pour un montant d’un million de dollars américains. L’information a été donnée a Lyon ce 11 octobre 2019.

Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme. Le Burkina Faso s’engage pour un montant d’un million de dollars américains. L’annonce a été faite ce midi, à Lyon, à l’occasion de la conférence sur la reconstitution, par la ministre de la Santé, Claudine Lougué, au nom du président Roch Marc Christian Kaboré

A la fin de la journée des engagements, hier 10 octobre 2019 à Lyon, le Fonds mondial a pu atteindre son ambitieux objectif de mobiliser 14 milliards de dollars pour l’élimination du paludisme, de la tuberculose et du Sida

Le Président du Faso Roch Marc Christian Kaboré se réjouit déjà de l’engagement des différents pays 
« Je salue tous les grands pays qui ont fait l’effort qui a permis d’atteindre les 14 milliards qui était perçus comme quelque chose d’impossible mais qui, finalement, a pu se faire pour le grand bénéfice du Fonds mondial et des malades » , s’est réjoui le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.
Après l’engagement des différents pays à cette conférence, au nombre desquels les pays africains eux-mêmes, à l’exemple du Burkina Faso qui s’est engagé pour un million de dollars, le Fonds mondial a enregistré un investissement de 13 milliards 800 millions de dollars. La fondation Bill et Belinda Gates, et la République française, ont, ensemble, trouvé le complément, pour permettre au Fonds mondial d’atteindre ses objectifs stratégiques pour 2019-2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.