FIMO 2019: la 5ème édition se tiendra du 25 octobre au 03 novembre

0
103

La 5ème édition de la Foire internationale multisectorielle de Ouagadougou (FIMO) aura lieu du 25 octobre au 03 novembre 2019 sous le thème « Qualité dans la transformation agroalimentaire et exigences du marché ». C’est l’information principale qui a découlé de la rencontre entre le secrétaire général du ministère en charge du commerce et les journalistes cet après-midi du 21 octobre 2019 à Ouagadougou. A quelques 5 jours de l’ouverture officielle de l’activité, le comité d’organisation se dit fin prêt.

Le Presiduim de la cérémonie

Initiée par le gouvernement burkinabè en 2011, la FIMO, Foire internationale multisectorielle de Ouagadougou, se veut un cadre de promotion de produits et services, et d’établissement de relations d’affaires. Elle vise dans un premier temps à offrir aux exportateurs une tribune qui puisse leur permettre de nouer des partenariats et de faire connaître le potentiel exportable du pays. Dans un second temps, le Burkina entend faire de la FIMO une manifestation d’envergure de promotion des produits locaux en vue de conquérir le marché international.

C’est ce qui justifie d’ailleurs la tenue régulière de l’événement qui a su s’imposer au fil des ans. Et pour le secrétaire général du ministère en charge du commerce, la satisfaction est totale. « D’année en année, la FIMO aura permis aux entreprises non seulement de rencontrer de nouveaux partenaires, mais aussi de pouvoir écouler leurs produits. Egalement, le nombre de participants ne fait que croitre chaque année », a indiqué Boubacar Traoré.

Certes le bilan est acceptable, cependant l’arbre ne doit pas cacher la forêt car beaucoup reste à faire, notamment en terme de qualité dans la transformation des produits agroalimentaires mis sur le marché. C’est ce qui justifie d’ailleurs le thème de cette présente édition, « Qualité dans la transformation agroalimentaire et exigences du marché ». De l’avis du secrétaire général, cette thématique est plus qu’interpellatrice en ce sens que les produits burkinabè peinent à competir sur le marché international. Pour donc relever ce défi, le Burkina pourra compter sur la Chine, le pays invité d’honneur dont l’expérience sur le marché international n’est plus à démontrer. C’est aussi avec ce pays que le volume des produits burkinabè a atteint 6,5 milliards l’année dernière. «

La Chine est un important marché de 1,38 milliards de consommateurs et des importations estimées à 1 843,8 milliards de dollars US. C’est un marché vers lequel les entreprises burkinabè gagneraient à regarder, notamment celles intervenant dans la transformation des produits identifiés dans la stratégie nationale de promotion des exportations, tels que le sésame, le karité, la mangue, l’anacarde, etc. », a lancé Boubacar Traoré.

Outres la Chine des pays comme le Benin, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Pakistan, la Tunisie et bien d’autres pays africains participeront à cette édition qui est prévue se tenir du 25 octobre au 03 novembre 2019 au pavillon du soleil levant du SIAO à Ouagadougou.

Au programme, une exposition-vente des produits et services des entreprises participantes, des conférences et ateliers, des rencontres d’affaires, une journée Pays à l’honneur et un espace gastronomique.

Avec un budget prévisionnel de 133 millions, subventionné à 40% par le gouvernement burkinabè et non encore bouclé, le comité d’organisation se dit fin prêt pour tenir le pari de l’édition 2019 de la FIMO avec brio.

En rappel, la FIMO est organisée tous les deux ans, par le ministère du commerce de l’industrie et de l’artisanat à travers son Agence pour la promotion des exportations du Burkina (APEX-Burkina) et en collaboration avec les structures d’appuis au secteur privé. L’édition 2019 est placée sous la présidence du Premier ministre, Christophe Marie Joseph Dabiré.

Anaëlle K.

www.fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.