Droits de reproduction par reprographie : Le BBDA échange avec les auteurs et éditeurs de presse

0
93
Le bureau burkinabè des droits d’auteurs était en conclave avec les journalistes et éditeur de presse le mercredi 27 novembre 2019 à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre d’échange vise à outiller les acteurs des medias sur les droits de reproduction par reprographie. C’est le directeur général du BBDA, Wahabou Bara qui présidé la cérémonie d’ouverture.
Les hommes et femmes de média ayant pris part à cette formation
Après avoir mise en œuvre des droits de reproduction par reprographie au profit des auteurs et éditeurs de livres, le BBDA, bureau burkinabè des droits d’auteurs ajoute une autre corde à son arc en s’intéressant aux journalistes et les éditeurs de la presse écrite. En effet, ce mercredi 27 novembre 2019, le BBDA a organisé une rencontre sur la gestion des droits de reproduction par reprographie avec les auteurs et éditeurs de presse.
Wahabou Bara, DG du BBDA
Selon le directeur général du BBDA, Wahabou Bara, cette formation vise à outiller les hommes de médias sur les questions de droits liées à leurs différentes productions.
A en croire Wahabou Bara, cet atelier devrait aboutir à une répartition des droits au profit des journalistes et des éditeurs de presse écrite. « Après 10 années d’existence, le BBDA s’est résolu à renforcer la gestion des droits de reproduction par reprographie en considérant notamment les auteurs et les éditeurs de la presse écrite », a indiqué Wahabou Bara, qui assure que la gestion des droits de reproduction par reprographie est encadré par la loi N°032-99/AN portant protection de la propriété littéraire et artistique ainsi que les règles professionnelles de la Fédération internationale des organismes gérant les droits de reproduction par reprographie.
Quatre communications ont été livrées aux participants. De la généralité sur le droit d’auteur et les droits voisins, en passant par la gestion collective des droits de reproduction par reprographie, puis du processus d’adhésion et de déclaration des œuvres et enfin la répartition des droits de reproductions par reprographie, rien a été occulté. Sur les droits de reproduction par reprographie, il ressort que les articles concernés sont entre autres l’éditorial, la brève, la synthèse, l’analyse, le reportage, le dossier, l’enquête.
Le DG du BBDA a salué la forte participation des acteurs de la presse et les a invité tous à déclarer leurs productions.
Anaëlle K.

Fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.