Festival des arts de Cissin: La 2è édition aura lieu du 29 février au 9 mars prochain

0
335

 

Pour la deuxième fois consécutive, l’Association Vinnem Puiré (AVP) organise la deuxième édition du FESTAC, le festival des arts de Cissin prévu du 29 février au 9 mars 2020 à Ouagadougou. Elle a décliné à travers une conférence de presse le dimanche 5 janvier 2020 les grandes articulations de cette activité culturelle.

Les femmes et hommes de médias étaient présents

« Culture, paix et tolérance dans nos sociétés : rôle de la femme », c’est sous ce thème que se tiendra la deuxième édition du festival des arts de Cissin (FESTAC). Un thème qui, selon les organisateurs se justifie par le fait que la paix a toujours été une quête permanente pour les communautés et les individus.

Et la femme est incontournablement la personne la mieux indiquée pour promouvoir cette paix aux vues de sa double qualité d’éducatrice et de conseillère. La deuxième édition du FESTAC portera également la réflexion sur la fonction sociale de médiatrice de la femme dans la société, a laissé entendre le président de l’Association Vinnem Puiré (AVP).

Merci. Anicet Ouédraogo

A cette première conférence de presse en prélude à l’organisation du FESTAC, prévu du 29 février au 9 mars 2020, Anicet Ouédraogo, et ses camarades entendent mettre les petits plats dans les grands afin que cette édition ait le succès de la dernière.

En effet, c’est un bilan satisfaisant que l’AVP tire de l’organisation de la première édition du FESTAC, car elle aura permis à une soixante d’artisans de pouvoir exposer leurs œuvres d’arts, une conférence débat à l’occasion du 8 Mars a connu la participation des femmes, plus de 20 000 visiteurs ont été également été enregistrés.

Et comme l’année dernière, cette année encore, le festival sera organisé sous forme de rue marchande. Des stands seront mis à la disposition des exposants, des restaurants et des débits de boisson. Une mention spéciale sera faite pour les tenanciers qui mettront en valeurs les mets et boissons locaux. Il y’aura également au programme des prestations musicales tous les soirs.

Le festival est prévu se tenir durant 10 jours dans l’enceinte du Palais de la jeunesses et de la culture Jean Pierre Guingané.

Comme innovation, l’AVP entend mettre l’accent sur la culture burkinabè en faisant une ouverture vers la culture des peuples étrangers notamment chinois et rwandais, un défilé de mode sera organisé pour valoriser le Faso Danfani ; une conférence débat sur la contribution de la femme pour la promotion de la paix est aussi envisagée.

L’AVP invite toute la population de Ouagadougou et particulièrement celle de Cissin à sortir massivement pour valoriser la culture burkinabè. Elle rappelle par ailleurs que la sécurité sera de mise.

Anaëlle K.

Fasoamazone.net 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.