Initiative Communautaire Changer la vie (ICCV/ Nazemse) « Femme culture et paix » au cœur de la première édition des journées communautaires

0
419

L’association Initiative Communautaire Changer la vie (ICCV/ Nazemse) a initié le Samedi 08 Mars 2020 la première édition des journées communautaires, combinée à la célébration de la journée internationale de la femme. L’objectif de cet évènement placé sous le thème : « Femme culture et paix », est de contribuer au renforcement de la cohésion sociale dans notre pays.

L’espace était bien aménagé

La paix, l’Initiative Communautaire Changer la vie (ICCV/ Nazemse) en fait son cheval de bataille. Elle a organisé ce 8 Mars la première édition des journées communautaires. L’objectif étant d’apporter sa contribution à la cohésion sociale au Burkina Faso.

Cette édition des journées communautaires a mis l’accent sur les Yanna et les Zaoosé afin que « maitre et esclaves » s’amusent et se taquinent en mettant la lumière sur la place que joue la femme dans leur culture surtout que leurs espaces de vie sont les cibles des terroristes.

Les invités à la cérémonie.

Cela a été suivi de la visite de la bibliothèque ICCV qui a été mise en place grâce au soutien de l’Agence Française de Développement (AFD). La bibliothèque et le centre communautaire de lecture et d’éveil, d’animation et de soutien scolaire accueille plus de 11 000 adhérents, l’adhésion annuelle est à partir de 100 Fcfa.

Aussi,il y’a-t-il eu une visite guidée par le coordonnateur de ICCV/Nazeme de l’exposition photo de leurs activités réalisées. Les journées communautaires auront désormais lieu chaque année.

Pendant les prestations

Pour rappel, l’association Initiative Communautaire Changer la vie Nazemse (ICCV/ Nazemse) est une association d’entraide communautaire à but non lucratif, apolitique et confessionnellement neutre. Créée en 2002, l’ICCV/Nazemse est basée à Ouagadougou dans le quartier de Cissin. L’association travaille en partenariat avec les mairies de Ourgaye, Tanghin Dassouri, Komsilga, Koubri, Loumbila, Nagréongo, Komkipala.
L’ICCV/Nawemse intervient dans quatre domaines que sont l’éducation, la santé, la sécurité alimentaire et l’autonomisation socio-économique de la femme. L’on peut citer parmi leurs nombreuses actions :

Une bibliothèque, une école préscolaire inclusive, un centre de soin et de promotion sociale, l’agro-écologie, les accompagnements dans le lancement d’activité. Les activités de ICCV touche aussi la zone Ourgaye dite «  zone rouge ». Selon le coordonnateur de ICCV le jardinage est un puissant moyen de récreer la dignité des déplacés internes, de leur procurer de la nourriture saine et bio à travers leur propre production ».

En plus des différentes communications sur le thème femme culture et paix, il y’a eu une animation musicale avec les enfants de la communauté de Cissin qui ont esquissé des pas de danse Yaana.
Mami O.

Faso Amazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.