Covid -19 au Burkina: Quatre patients s’en sortent vivants

0
209

C’est devenu une routine pour le Pr Martial Ouédraogo, coordonnateur national de la réponse au coronaviru au Burkina Faso.  Il était encore face à la presse ce vendredi 20 mars 2020  matin,   avec deux chiffres.  7 nouveaux cas enregistrés  hier ce qui donne un total de 40 personnes infectées par le covid-19 au Burkina. Mais on peut guérir de la maladie car parmi la quarantaine de personnes contaminées, 4 ont recouvré la santé

40 personnes affectées à ce jour soit 7 de plus qu’hier, mais il y’a une lueur d’espoir, 4 patients du coronavirus viennent de recouvrer la santé. C’est l’information principale donnée par le Pr Martial Ouédraogo, coordonnateur national de la réponse au coronavirus à ce traditionnel point de presse du gouvernement.

Des 40 personnes infectées, on note 20 femmes et 20 hommes dont 38 cas à Ouagadougou, un cas à Houndé et un cas à Bobo. Quatre membres du personnel soignant sont contaminés par le covid-19. Cependant rassure-t-il tous les contacts sont en confinement et suivis.

D’autres contacts sont également recherchés.
En ce qui concerne les 4 personnes ayant recouvrées la guérison, le Pr Ouédraogo indique qu’elles sont sorties de l’hôpital. Et même si le Pr ne donne pas les noms de ces personnes, l’on apprend plus tard que parmi ces personnes, figurent le pasteur Mamadou Karambiri et son épouse, les deux premiers cas officiellement déclarés positifs au covid-19.

Le coordonnateur a toutefois rappelé que les personnes guéries ne sont pas immunisées, car on peut contracter à nouveau le virus. C’est  pourquoi, le Pr a recommandé à ces dernières de faire très attention.

Hier également l’on apprenait que le ministre de l’éducation nationale, le Pr Ouaro était testé positif. Sur ce sujet, le Pr Ouédraogo invite tous ceux qui estiment être rentrés en contact avec lui à s’auto isoler. Toute chose qui permettra non seulement de protéger son entourage et mais aussi contribue à limiter la progression de l’épidémie. « Je vous conseille l’auto isolement, c’est-à-dire rester à la maison, éviter les contacts étroits avec les proches. Si ces contacts sont plus étroits, vous devez porter un masque», a-t-il largement expliqué.

A en croire le coordonnateur national, l’augmentation des cas de l’infection reçus, surtout l’infection de ses collègues et le décès enregistré, interpelle à plusieurs niveaux. « Au niveau des équipes de prises en charge, il faudra que l’on sache et que l’on s’attende à une augmentation possible des cas graves», dixit le coordonnateur national de la réponse à l’épidémie de Covid-19.

Personne n’est a l’abris de cette maladie. C’est pourquoi, le Pr Martial Ouédraogo a appelé la population au respect des consignes. « Au niveau de la population, qui souvent est laxiste pour l’application des mesures préventives, qu’elle sache que cette maladie peut être mortelle », a-t-il lancé en rappelant que cette tâche sera caduque, mais c’est la responsabilité de tous et cette lutte doit être menée quelles que soient les difficultés.
Anaëlle K.

Fasoamazone.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.