Covid-19: La pandémie perd du terrain au Burkina

0
37

Le point hebdomadaire sur la situation de la pandémie du covid-19 au Burkina Faso a été fait ce vendredi 22 mai 2020 à Ouagadougou par la coordination nationale de la cellule de riposte à la pandémie.

Il ressort du bilan hebdomadaire que 8 nouveaux cas ont été détectés. Il a été aussi question lors de cet entretien avec les journalistes du retour des burkinabè de l’extérieur.

La pandémie du covid-19 perd du terrain au Burkina Faso. C’est ce qu’a révélé le Dr Brice Bicaba, coordonnateur national par intérim de la cellule de riposte au covid-19 dans notre pays.

Cependant, il insiste « la vigilance doit être toujours de mise. Selon le Dr Bicaba, 8 nouveaux cas ont été enregistrés cette semaine, ce qui explique que la tendance à la baisse est toujours notifiée », a-t-il indiqué.

Est-ce que c’est nécessaire de continuer le rapatriement des Burkinabè de l’extérieur, lorsqu’on sait qu’il y a risque d’augmentation des cas ?

A cette question, le Dr Bicaba met en exergue le patriotisme. « Ce sont des compatriotes aussi qui sont de retour. Au niveau du ministère de la Santé, nous travaillons avec d’autres départements à réduire au maximum les risques », a-t-il souligné.

Comme s’il fallait s’attendre, le cas des 20 étudiants venus du Niger qui ont déserté leur lieu de confinement a refait surface au cours des échanges.

De l’avis du Dr Bicaba, ces étudiants n’ont pas eu leur troisième prélèvement donc ils ne peuvent pas avoir l’autorisation du ministère de la Santé. En effet, tout voyageur est soumis à trois tests durant ses quatorze jours de confinement, a rappelé la cellule de riposte.

Toutefois, la cellule a tenu à expliquer l’objectif du communiqué alertant la population sur la fuite de ces étudiants. « Nous n’avons pas fait ce communiqué pour jeter l’anathème sur ces personnes. Nous l’avons fait pour que ces personnes reviennent pour qu’on fasse le troisième prélèvement et qu’on s’assure qu’ils ne constituent pas un risque pour leurs familles », a affirmé Dr Bicaba.

Au cours de ce traditionnel point de presse de la coordination nationale de riposte contre le Covid-19 au Burkina, le premier responsable Dr Brice Bicaba a dressé le bilan des activités de cette semaine.

Ce sont au total 74 agents de santé qui ont été testés. Il s’agit des agents de première ligne, a-t-il précisé.
Selon Dr Brice Bicaba, le dépistage des voyageurs et leur confinement sont en cours. Il a également annoncé la mise en place effective des dispositifs aux points d’entrée pour la surveillance des passagers.

A la date du vendredi 22 mai 2020, le Burkina Faso compte cinq (05) régions actives. Il s’agit de la Boucle du Mouhoun, le Centre, les Hauts-Bassins, le Plateau central et le Sahel.
Mami O.

Faso Amazone.net 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.