Situation nationale « Il faut sauver le Burkina de l’escroquerie politique du MPP et ses alliés », CFOP

0
166
La traditionnelle conférence de presse du chef de file de l’opposition politique burkinabè a abordé ce mardi 30 juin 2020 à Ouagadougou plusieurs sujets d’actualité. Du scandale des 300 ambulances, en passant par l’affaire Adama Kanazoé et les 30 millions, puis le déroulement de l’enrôlement des électeurs, rien n’a été laissé pour contre par le CFOP.

Au cours de sa traditionnelle conférence de presse, le CFOP n’est pas passé par quatre chemins pour demander à la justice burkinabè de se saisir de l’affaire qui fait la une sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’un enregistrement audio dans laquelle on attend le conseiller spécial de Rock Kaboré, en l’occurrence Adama Kannazoé, demander 30 millions à l’homme d’affaire Sayouba, pour lui avoir permis d’obtenir un marché de pistes rurales dans la région du Centre-nord. Elle a invité l’ASCE-LC à sortir de sa torpeur habituelle, pour engager des procédures contre tous ceux qui sont impliqués dans ce scandale flagrant.

Cette escroquerie orchestrée par le MPP et ses alliés selon l’opposition doit prendre fin. Le CFOP fait allusion à l’achat des 300 ambulances par crédit-bail dont une partie (185 ambulances) a été remise le 23 juin dernier avec à l’affiche une photo du président Rock Kaboré. Cet acte faut-il le rappeler a fait l’objet d’une critique par les internautes. A cela s’ajoute l’affaire des 77 véhicules à la mairie centrale de Ouagadougou, sans oublier les ministres Oumarou IDANI et Alpha Barry eux aussi plongés dans des affaires dites louches les concernant.

Pour l’opposition politique, les leaders du MPP ont une fois de plus perpétré un acte de terrorisme économique, dans un contexte où les forces de défense et de sécurité ont plus besoin de matériels pour combattre le terrorisme.

Par ailleurs, le CFOP invite les citoyens à se débarrasser du MPP le 22 novembre prochain car dit-il, c’est une question de survie nationale, et de devoir envers les prochaines générations que ce régime a fini d’endetter et d’appauvrir.

Anaëlle K.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.