Présidentielle au Burkina Faso: Kadré Désiré Ouédraogo le Sauveur du Burkina investi à Bobo-Dioulasso

0
118

6 septembre 2020

Kadré  Désiré. Ouedraogo est le candidat sur qui le Mouvement Agir Ensemble pour le Burkina Faso entend miser pour la présidentielle de novembre prochain. Il a été investi ce dimanche 6 septembre 2020 à Bobo-Dioulasso devant un parterre de militants à qui il promet sauver et redresser le Burkina pour peu que la confiance des militants à son endroit aille jusqu’au bout.

Aux milliers de militants qui se sont réunis ce dimanche à la maison de la culture Monseigneur Anselme Titiama Sanou de Bobo-Dioulasso, Kadré Désiré Ouédraogo dit OUI pour porter le flambeau du Mouvement Agir Ensemble pour le Burkina Faso à la présidentielle de novembre prochain. « J’accepte d’être votre candidat à l’élection présidentielle du 22 novembre 2020 », a-t-il dit.

Le candidat Kadré Désiré OUEDRAOGO (.KDO)

Selon les militants du Mouvement Agir Ensemble, le choix de KDO se justifie par les multiples qualités dont bénéficie l’homme.

Homme  intègre rempli d’intégrité irréprochable, de sagesse et de sens élevé du devoir, saint d’esprit, de corps et de famille, KDO cumule en lui seul les qualités et toutes les garanties nécessaires qui font de lui un candidat qui garantie la sérénité.

Son passage à la tête de la primature en 1997 puis ensuite ministre de l’économie et des finances et que dire des nombreux postes qu’il a occupé à l’international, ce sont autant de raisons qui ont amené le Mouvement Agir Ensemble à faire bloc derrière KDO pour la course à la présidentielle de 2020.

Selon le premier vice président du parti, les expériences de KDO dans la gestion de l’Etat ne sont plus à démontrer.

Pour le Président de la commission d’investiture Der Poda, KDO a un parcours exceptionnel remarquable pour présider aux destinées du Burkina Faso. « Il est le candidat de la rupture avec les mauvaises pratiques de gouvernance, pour un Burkina de paix et de postérité pour les générations à venir », a-t-il indiqué.

Maintenant l’immensité de la tâche à accomplir, c’est avec humilié que le candidat investi dit accepter les responsabilités qui lui sont confiées. « J’accepte cette investiture avec une entière détermination, à aller à la conquête du suffrage de nos compatriotes », a-t-il signifié.

Kadré Désiré Ouédraogo entend sauver et redresser le Burkina Faso. Pour ce faire, il propose un nouveau contrat social basé sur trois piliers indispensables que sont la paix et la sécurité, l’égalité dans la transparence et le développement pour la prospérité.

Cependant, tout ceci ne pourrait se faire sans une implication effective de tous. C’est pourquoi KDO entend travailler à la réconciliation, et à la dé-radicalisation des esprits.

Devant ses milliers de partisans qui, malgré la forte pluie qui s’abattait ce matin à Bobo-Dioulasso n’ont fléchi l’échine, KDO prend l’engagement solennel d’offrir aux burkinabè s’il venait à être élu président du Faso, un meilleur destin. 

Et   quec pour soit possible, il revient aux burkinabè l’opportunité de mettre dans quelques semaines un nouveau capitaine dans le navire Burkina Faso en sortant massivement pour désigner le candidat du Mouvement Agir Ensemble pour le Burkina Faso.

En rappel, ce congrès extraordinaire d’investiture fait suite au congrès ordinaire tenu un peu plus tôt dans la matinée et au cours duquel KDO a été désigné comme candidat du Mouvement Agir Ensemble à la présidentielle de 2020.

Mami O.

Faso amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.