Tribunal de grande instance de Bobo-dioulasso : 5 magistrats installés dans leurs nouvelles fonctions

0
90

11 novembre 2020

Narcisse Jean Désiré Combary et Roger André Zoungrana respectivement Président du Tribunal de Grande instance et Procureur près la Cour d’Appel de Bobo-Dioulasso ont été officiellement installés dans leurs nouvelles fonctions ce mercredi 11 novembre 2020 à Bobo-Dioulasso. Trois autres magistrats ont été installés à leurs nouveaux postes. C’était au cours d’une audience solennelle d’installation.

« Combary Narcisse Jean Désiré installé dans ses fonctions de Président du Tribunal de Grande instance de Bobo-Dioulasso », c’est en ces termes que le Président sortant du Tribunal de Grande Instance de Bobo-Dioulasso a installé officiellement son successeur, Narcisse Jean Désiré Combary dans ses nouvelles fonctions de Président du Tribunal de Grande Instance de Bobo-Dioulasso ce jour à Bobo-Dioulasso au cours d’une audience solennelle d’installation de magistrats, en présence de nombreuses autorités. Le nouveau Président remplace ainsi à ce poste Edouard Kiemdé qui aura passé 5 années à la tête du TGI de Bobo-Dioulasso.
Le Président entrant quant à lui a remercié le Conseil supérieur de la magistrature pour la confiance placée à sa personne en le nommant à la tête du parquet près le Tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso.

A cette cérémonie, quatre autres magistrats ont été installés dans leurs nouvelles fonctions. Il s’agit de Séogo Boureima, installé dans ses fonctions de vice-président du TGI de Bobo-Dioulasso, de Ouattara Sié Elvis, au poste de juge au siège, Moukaïla Ouoba, au poste de juge d’instruction. Roger André Zoungrana, lui est nommé procureur du Faso près le Tribunal de grande instance de Bobo. Il remplace à ce poste Mamah Sorry, le Procureur du Faso sortant, promu substitut général près la Cours d’Appel de Ouaga.

Au Burkina Faso, le corps magistral enregistre chaque année des départs de rang pour diverses raisons laissant ainsi l’institution confrontée à un problème de manque de personnel. C’est pourquoi, les nouveaux promis ont été invités par la hiérarchie à la résilience afin de toujours gagner le défis de l’efficience.

Mami O

Faso amazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.