Engagement massif des femmes en politique: Comment briser le plafond de verre??

0
126

18 novembre 2020

Résumé du salon virtuel du samedi 14 novembre 2020, sur l’ Égalité  de genre et  l’ engagement Politique des femmes. L’es avis sont divergeants. Voici pour vous les points de vue de quelques expertes, et consultantes, , en la matière

Pour Bruno Zoure pour s’engager en politique une femme doit avoir :
Une forte personnalité et la confiance en soi. Ce qui n’est pas demandé aux hommes.

En outre une femme doit avoir le soutient de son parti politique et surtout pour celles qui sont mariés la permission du mari.
Zaz José pense qu’il faut aussi aborder la question de la violence basé sur le genre en politique.

Cette violence est physique , sociale et morale sur les femmes.
Actrice Du Changement note que le manque d’engagement des femmes est plus économique.

Pour l’élection présidentielle de 2020, combien de femmes sont à même de déposer une caution de 25 millions ? Les partis politiques devraient être flexibles avec les heures de réunion des meetings.

Inoussa Malgoubri pense que l’éducation différente dès la famille à la base entre la jeune fille et le garçons est source de difficultés. Comment demander à un adulte de changer un comportement acquis dès l’enfance. Pour Bénédicte Poupette Bailou, en politique le plafond de verre pour les femmes se caractérise par la présence massive dans les partis , leur cantonnement à des postes stérotypés et leur faible représentativité aux postes clés.
Bénédicte propose la formation en développement personnel, en idéologie et la confiance en soi

Bruno note que l’engagement des femmes en politique remet en cause le rôle historique assigné à la femme ; la sphère intérieure .

Pour une lui tout est une question de volonté politique et de règles de jeu. Comme solution, l’expert en genre propose une subvention ou un fond pour la formation des femmes qui s’engagent en politique , l’application des sanctions pour le non-respect du quota genre.

Ma’h Kèmè Konate a partagé l‘expérience de la Guinée ou deux femmes ont pris part aux dernières élections. Malheureusement , elles n’ont pas gagnés. Mais les femmes en Guinée sont prêtes à relever le défi. Sagedoubketa Sylvie Ouedraogo pense que le pouvoir se conquiert et les femmes doivent se former pour l’acquérir et l’exercer.

Wangnin Zerbo pense que c’est aux femmes de se battre pour trouver leur place au sein de l’échiquier politique.
Bruno conclut que le meilleur protecteur qu’une femme puisse avoir c’est le courage .Ce dernier invite à un panel du 18 au 24 novembre sur le sujet.

Bruno Zouré prépare la sortie de son prochain livre pour janvier 2020 sur la participation des femmes aux élections aux Burkina Faso. Vous pouvez lancer vos commandes !

Faso amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.