Elections du 22 novembre 2020 au Burkina Faso: Depuis Banfora, Zéph dénonce des « intentions de fraudes » du MPP

0
101

Lors de son grand meeting à Banfora, le candidat de l’Union pour le Progrès et le changement (UPC), Zéphirin Diabré a annoncé qu’il refuserait de reconnaitre les résultats s’il y a des fraudes. Cette sortie du candidat du parti du Lion fait suite à des rumeurs sur d’éventuelles fraudes par le parti au pouvoir, le MPP aux élections.

Les militants (es) de l’UPC de la région des Cascades sortis nombreux accueillir leur candidat

C’était le mercredi 18 novembre 2020.
Présent à Banfora dans la région des Cascades pour son avant dernier meeting de campagne, Zéphirin Diabré ne s’est pas contenté seulement de présenter son programme à ses militants.

Le candidat du parti du lion, rapportant des déclarations d’un parti de la majorité présidentielle, a fait savoir que le secrétaire général du parti au pouvoir a fabriqué des bulletins de vote parallèle dans l’intention de frauder aux élections.

« Qu’ils m’entendent depuis Ouagadougou. S’il y a fraude, je vais refuser de reconnaitre les résultats », a-t-il déclaré devant ses militants venus des provinces de la Léraba et de la Comoé pour le meeting régional.
« Je vous le dis ici, s’il y a fraude, je n’accepterai pas les résultats  (…)», a insisté Diabré.

Du reste, le chef de file de l’opposition a marqué son désaccord pour une proclammation hâtive des résultats le 23 novembre 2020, le lendemain des votes.
Selon lui, il faut compter et recompter les voix pour s’assurer qu’il n’y a pas des erreurs avant de proclamer les résultats.
Diabré dit avoir notifié par message son refus de la publication des résultats dès le lendemain des scrutins au président de la Commission électorale nationale indépendant (CENI), Newton Ahmed Barry.
« Il faut que ce soit bien clair, il n’y a pas de proclamation le 23 novembre et il n’y a pas de fraude qui soit possible », a tranché le candidat de l’UPC.

Dans une tribune publiée dans les médias au début des campagnes, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) demandait pour sa part un comptage manuel des bulletins pour éviter toute fraude.
K.M

Faso amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.