Assemblée nationale du Burkina: Alassane Bala SAKANDÉ élu président de la 8e législature avec 123 voix sur 127 voix

0
152

Les députés burkinabè ont élu ce lundi 28 décembre le nouveau président de l’Assemblée nationale en la personne de Alassane SAKANDÉ, président sortant et unique candidat à sa propre succession au cours de la validation du mandat des 127 nouveaux députés élus au scrutin du 22 novembre dernier.

Les Honorables députés

Élu président de l’Assemblée nationale en 2017 en remplacement du défunt président Salifou DIALLO, Bala SAKANDÉ était le seul candidat en lice pour ce poste au compte de son parti le MPP.

A l’issue d’un vote à bulletin secret, l’ancien chef du Parlement a été élu par 123 voix pour, deux voix contre et deux abstentions pour les cinq années à venir. Le président du bureau d’âges, René K. Lompo, en invitant le président entrant à occuper le perchoir a souhaité, qu’il réussisse sa noble et haute mission.

Alassane Bala Sakandé a, pour sa part, traduit sa gratitude à l’ensemble des élus nationaux, qui ont placé leur confiance en lui, à travers ce vote. En guise de conclusion, il a sollicité un moment de recueillement pour la paix au Burkina Faso.

Une fois n’est pas coutume.

Alassane Bala Sakandé était l’unique candidat à sa propre succession pour cette huitième législature. Sa candatuture a été proposée par les députés de son parti, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP).

À l’issue d’un vote à bulletin secret, l’ancien chef du Parlement a été élu par 123 voix pour, deux voix contre et deux abstentions pour les cinq années à venir. Le président du bureau d’âges, René K. Lompo, en invitant le président entrant à occuper le perchoir a souhaité, qu’il réussisse sa noble et haute mission. Alassane Bala Sakandé a, pour sa part, traduit sa gratitude à l’ensemble des élus nationaux, qui ont placé leur confiance en lui, à travers ce vote. En guise de conclusion, il a sollicité un moment de recueillement pour la paix au Burkina Faso.

Cette 8e législature compte seulement 8 femmes sur les 127 élus, soit à un taux de 8,29 largement inférieur au 30% recommandé. On note également la réélection de 41 députés (soit 32,28) qui ont siégé en partie ou en totalité dans la 7e législature qui s’achève.

Faso amazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.