Gouvernement DABIRÉ II : Qui est Pr Charlemagne OUEDRAOGO, le nouveau Ministre de la Santé du Burkina Faso?

0
104

22 janvier 2021

Pr Charlemagne OUEDRAOGO : le nouveau Ministre de la Santé du Burkina Faso, nommé en Conseil des ministres le 10 janvier 2021. Voici son parcours..

Pr Ragnag-Néwendé Marie Charlemagne OUEDRAOGO est un Gynécologue Obstétricien précédemment en service au CHU de Bogodogo où il cumulait les fonctions de Chef de Service de Gynécologie Obstétrique et de Médecine de la Reproduction et Directeur des Services Techniques et Médicaux.

Il était aussi le Président du Conseil National de l’Ordre des Médecins du Burkina Faso depuis novembre 2018, jusqu’à sa nomination en janvier 2021 à la tête du Ministère de la Santé.

A propos de ses titres et fonctions
Docteur d’Etat en Médecine avec la mention Très Honorable en 1995 avec félicitations du jury et proposition au prix de thèse, en passant par un cursus d’internat, il devient Gynécologue Obstétricien en 2000 à Abidjan. Entre 2001 et 2004, il obtient plusieurs diplômes et attestations dont le Diplôme Inter-Universitaire de Coeliochirurgie en France, le Diplôme d’Université de Sénologie et de Pathologie Mammaire en France, une Attestation de Formation Spécialisée Approfondie de Gynécologie Obstétrique de l’Université François Rabelais de Tours en France, un Diplôme de formation pédagogique des enseignants de médecine de niveau I en France, un Diplôme Inter-Universitaire de Médecine et biologie de la reproduction en France, un Diplôme Inter-Universitaire de Colposcopie et de pathologie cervico-vaginale à Paris en France, un Diplôme Inter-Universitaire de grossesses à haut risque et d’Initiation à la Recherche Clinique à Paris, un Diplôme Universitaire d’épidémiologie et de méthodes statistiques à Bordeaux et un Certificat de formateur en SONU, JHPIEGO à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso.

En 2007, il est recruté à la Faculté de Médecine comme Assistant. Il devient Maître Assistant en 2010, Pr Agrégé en 2012 et Pr Titulaire en 2018.

Pr Charlemagne OUEDRAOGO a occupé plusieurs fonctions hospitalières : Externe des hôpitaux de 1990 à 1994 ; Interne des hôpitaux au CHU Yalgado OUEDRAOGO de Ouagadougou 1995-2000 ; la Fonction d’Interne au CHU Bretonneau de Tours (France) 2000-2001,  Chef de service de gynécologie obstétrique au Centre Médical avec antenne chirurgicale du district sanitaire du secteur 30 (Bogodogo) de Ouagadougou à partir de 2002 ;

Assistant chef de clinique de janvier 2007 à octobre 2012 ; Chef de clinique au Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo depuis le 1er mars 2012 ; Chef de service de Gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction au CHU Bogodogo depuis 2017 jusqu’à sa nomination à la tête du Ministère de la Santé.

Enseignant chercheur, Pr OUEDRAOGO dispense des cours à l’Université Joseph KI ZERBO, à l’Université Saint Thomas D’Aquin et à l’Ecole Nationale de Santé Publique.

Consultant International en santé de la reproduction qu’il est auprès de grandes institutions internationales, il a participé à plusieurs ateliers et rencontres scientifiques dans le monde. Membre de la Société de gynécologie et d’obstétrique du Burkina et membre de la Fondation Kimi, Pr Charlemagne OUEDRAOGO a un bon ancrage du système sanitaire burkinabè.

Ses Distinctions honorifiques
2011 : la légion d’honneur de la République Française sur la réserve personnelle du président Nicolas SARKOSY pour mes actions en faveur de la santé maternelle et néonatale au Burkina et en Afrique là où la France a apporté un soutien.

Commandeur de l’Ordre œcuménique de malte et de Rhodes
Chevalier de l’Ordre de Mérite de la Santé et de l’action sociale en 2019

Chevalier de l’Ordre de l’étalon à titre exceptionnel par SEM le Président du Faso en décembre 2020.

Porté aujourd’hui à la tête du Ministère de la Santé, l’homme dispose du potentiel qu’il faut et d’expérience pour mener à bien sa mission, surtout qu’il est dans la dynamique de réunir tous les acteurs autour de l’objectif recherché. ce, dans l’optique de réussir ce mandat qu’il a d’ailleurs placé sous le signe de la solidarité agissante et de la cohésion sociale.

Pr Charlemagne Ouédraogo, ministre de la Santé

Faso amazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.