Campagne agricole 2020-2021 : une production excédentaire de 109 mille tonnes

0
114

(Ouagadougou, 3 février 2021).

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a présidé aujourd’hui, l’hebdomadaire conseil des ministres, qui a examiné et adopté plusieurs textes à son ordre du jour.

Au titre du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, le conseil a adopté un décret portant création, attributions et fonctionnement du Millennium challenge account Burkina Faso II, qui est l’organe de mise en œuvre du second Compact au Burkina Faso, estimé à environ 250 milliards de FCFA au profit du secteur de l’énergie, a annoncé le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura, dans son point de presse d’après-conseil.

Selon le porte-parole du gouvernement, deux décrets portant érection de l’Ecole nationale de Police et de l’Académie de Police en Etablissements publics à caractère administratif, ont aussi été adoptés au titre du même ministère.

L’adoption de ces deux décrets permet à ces écoles de formation d’être plus efficaces dans la formation du personnel de police.

Toujours pour le compte du ministère en charge de l’économie et des finances, le conseil a adopté des ordonnances de ratification de plusieurs accords de dons, de subventions et de prêts avec la BIRD, l’IDA, la BADEA.

Selon Ousséni Tamboura, ces accords vont permettre, au Burkina Faso de mobiliser des ressources cumulées de plus de 305 milliards de F CFA au profit de plusieurs secteurs sociaux et de développement.

Le conseil a également examiné les résultats de la campagne agricole 2020-2021. Selon le ministre de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation, Salifou Ouédraogo, le bilan de cette campagne fait ressortir une production globale de 5 millions 179 mille tonnes de céréales, avec un excèdent de production de 109 mille tonnes, malgré la baisse de surfaces emblavées de 4%.

Au regard de ces résultats, le président du Faso a donné des orientations pour une synergie d’actions de l’ensemble des ministères concernés. « La première orientation est de faire en sorte que les ministères qui s’occupent des productions, l’agriculture et l’élevage, puissent utiliser au maximum les résultats de nos recherches.

La seconde orientation est de veiller à la disponibilité des stocks au profit des consommateurs », a indiqué le porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura.

Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.