Élections des maires: vers un suffrage universel direct(PM)

0
195

4 février 2021

Désormais les prochains maires du Burkina Faso pourraient être élus directement par les populations contrairement au système en vigueur où ces derniers sont désignés par leurs partis directement et parfois « imposés » aux autres conseillers. Selon le premier ministre DABIRÉ, dans son discours de politique générale (DPG), à l’Assemblée nationale le 4 février 2021.

Pour ce faire,  un probable report des prochaines élections municipales, initialement prévues pour mai 2021,  est en vu).

Selon le premier ministre,  le probable report des élections se justifie. « C’est eu égard  au nouveau découpage du paysage politique, résultant des élections du 22 novembre 2020 ».

Pour lui,  « l’importance des réformes préalables à engager pour consolider la décentralisation et la démocratie locale‘.

« Il y a des maires désignés par leurs partis qui aujourd’hui, sont contestés par des conseillers et cela constitue un obstacle pour le développement local. Si un maire est élu au suffrage universel direct, sa légitimité ne devrait souffrir d’aucune ambiguïté » a fait comprendre le premier ministre pour qui, la question sera débattue au sein de la classe politique qui devra en décider.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.