Réconciliation nationale: le Chef suprême des Bobo-Mandarè prie pour que le ministre DIABRE ne connaisse pas la honte

0
66

27 février 2021

Après sa visite à l’Archevêque émérite de Bobo-Dioulasso, Mgr Anselme T. SANON, le ministre d’État en charge de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale a été reçu ce samedi 27 février 2021 par Sa Majesté Siriki SANOU, Chef suprême des Bobo-Mandarè.

La délégation du ministre d’État, chargé de la réconciliation nationale ( blanc )

Pour la circonstance, le Chef était entouré de toutes les notabilités de sa cour, des chefs de village et de quartiers, et de responsables de la communauté peuhle.

Ces derniers ont exprimé la souffrance des Peulhs en matière de cohésion sociale.

Les différents représentants des communautés

Le Chef suprême des Bobo-Mandarè a félicité le ministre d’État pour sa désignation pour conduire la noble et délicate mission de réconcilier les Burkinabè.

La séance de prière du Chef suprême des Bobo- Mandarè

Sa Majesté a déclaré qu’il prie Dieu pour que le ministre DIABRE ne connaisse pas la honte dans sa mission.

Bobo-Dioulasso, le 27 février 2021
Le service de communication du Ministre d’EtAT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.