Laurence Ilboudo Marchal installe le comité de suivi des relèvements des PDI

0
76

20 avril 2021

Le relèvement des personnes déplacées internes (PDI), reste un des défis majeurs du département charge de la solidarité nationale.  Ce mardi 20 avril 2021, c’est la ministre Hélène Marie Laurence ILBOUDO/MARCHAL himself qui a procédé à l’installation des membres du Comité de suivi du processus d’élaboration de la stratégie nationale de relèvement des personnes déplacées internes et son plan d’action.

Les membres du comité installés

Objectif : permettre à ces personnes déplacées de mener des activités afin de se prendre en charge dans un contexte de raréfaction des ressources.

Au Burkina Faso, à la date du 31 mars 2021, on dénombre 1 147 699 personnes déplacées internes.

Cette situation humanitaire préoccupe plus d’un en particulier le département en charge de la solidarité nationale.

C’est ainsi qu’en réponse aux nombreux besoins humanitaires consécutive aux attaques terroristes, le Gouvernement du Burkina Faso et ses partenaires ont adopté un plan de réponse humanitaire pour l’année 2021. A en croire Hélène Marie Laurence ILBOUDO/MARCHAL, la ministre en charge de la Solidarité nationale et de l’Action humanitaire, la mise en œuvre de ce plan permettra d’apporter une assistance aux personnes affectées par cette crise. »  L’un des défis majeurs que nous impose cette crise humanitaire est sans nul doute le relèvement de ces personnes déplacées internes et des populations hôtes.

Cette question est au cœur des préoccupations du Gouvernement qui est conscient de la nécessité de créer les conditions pour permettre à ces personnes déplacées de mener des activités afin de se prendre en charge dans un contexte de raréfaction des ressources » a affirmé la ministre.

C’est dans cette optique que s’est inscrite l’élaboration d’une stratégie nationale de relèvement des personnes déplacées internes et de son plan d’action.

Pour relever ce défi, le Burkina Faso bénéficie de l’accompagnement du Programme des nations unies pour le développement (PNUD) à travers le projet «Renforcement des capacités pour un relèvement résilient, phase II (2018-2021)», projet mise en œuvre par le ministère en charge de l’action humanitaire.

Anaëlle K.

Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.