Promotion de la cohésion sociale : un projet pour réduire la vulnérabilité des éleveurs remis au président du Faso

0
674

(Ouagadougou, 19 avril 2021).

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce matin, une délégation du Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) conduite par son secrétaire général Dr Daouda Diallo. Il a présenté au chef de l’Etat un projet qui vise à réduire la vulnérabilité des populations d’éleveurs.
« Le président du Faso a été sensible au projet. Il a expliqué que c’est un projet pertinent qui interpelle différents ministères et des dispositions seront prises dans les jours à venir pour mieux approfondir la réflexion », a déclaré le secrétaire général du Collectif à sa sortie d’audience.

Pour Dr Diallo, ce projet aborde une question très importante qui va militer en faveur de l’apaisement et de la sécurisation de notre pays.
Il entend réduire la vulnérabilité des populations d’éleveurs qui, selon Dr Daouda Diallo « sont prises en étau d’une part, par les groupes armés terroristes et d’autre part par la question de la stigmatisation alors que tous les Burkinabé sont aujourd’hui victimes de cette question ».La vulnérabilité, une fois réduite, permettra de: 

« rehausser le niveau de l’éducation, réduire l’amplitude d’élevage transhumant ainsi que l’extrémisme et la radicalisation des enfants de ces populations pasteurs, éleveurs »

, a conclu le Secrétaire général du Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés.

Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.