Conseil des ministres du 28 avril 2021: Les grandes décisions

0
90

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé ce jour l’hebdomadaire conseil des ministres qui a adopté plusieurs décisions soumis à son ordre du jour. Le ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Ousséni Tamboura a fait à la presse le compte rendu à l’issue du conseil.

Au titre de la présidence du Faso,  le conseil a adopté trois décrets relatifs aux Archives nationales. Le premier décret porte composition, attributions, organisation et fonctionnement du Conseil national des archives nationales. Le second décret porte attributions des Archives nationales en tant que structure rattachée à la présidence du Faso et le troisième décret défini les conditions d’utilisation des archives nationales.

Au titre du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur, le conseil a adopté un décret pour l’ouverture d’un consulat général à Malabo en Guinée équatoriale dans le cadre du renforcement de la coopération entre les deux pays.

Au titre du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement,  le conseil des ministres a adopté deux décrets. Le premier décret est relatif au 4e schéma directeur de la statistique (SDS) pour la période 2021-2025, qui vise la mise en œuvre nationale du développement de la statistique afin de fournir aux institutions des informations régulières et actualisées. Le deuxième décret est relatif à l’adoption d’un projet de loi sur le partenariat public-privé (PPP) qui, une fois adopté par l’Assemblée nationale, remplacera l’ancienne loi sur les PPP qui date de 2013.

-Au titre du ministère de la Santé, le conseil a adopté un décret portant attributions, composition et fonctionnement du Conseil national de la santé, qui est l’organe chargé d’émettre un avis sur les dossiers médicaux établis dans le but d’obtenir une évacuation sanitaire, les congés maladie de longue durée et les retraites anticipées pour cause de maladie.

Au titre du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, le conseil des ministres a adopté deux décrets portant prise de participation au capital de la Banque postale en création. Sur la base de ces deux décrets, la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) va participer au capital de la banque à hauteur de 1 milliard 50 millions de FCFA et la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) participera également au capital de cette Banque postale à hauteur de 1 milliard 200 millions de FCFA.

Au titre du ministère de l’Economie numérique, des Postes et de la Transformation digitale, le conseil a adopté un décret portant organisation de ce département pour tenir compte de ses nouvelles attributions. Sous ce même registre, le conseil a adopté des décrets portant réorganisation du ministère des Infrastructures et du Désenclavement ainsi que du ministère de l’Environnement et de l’Economie verte et du Changement climatique.

-Au titre du ministère de l’Agriculture, des Aménagements hydro-agricoles et de la Mécanisation, le conseil a adopté un rapport relatif au Plan de réponse et de soutien aux populations vulnérables à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition. Le coût global de ce plan est évalué à 126 milliards de FCFA.

Au titre du ministère de l’Energie, des Mines et des Carrières, le conseil des ministres a adopté un rapport relatif à la sécurité énergétique au Burkina Faso, dans ses aspects diagnostic et solution préconisés pour le renforcement du parc de production interne, en mettant en exergue des centrales thermiques fonctionnant au gaz au Burkina Faso.

Au titre des communications orales, le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a fait au conseil, une communication orale relative aux préparatifs du 11-Décembre 2021 à Ziniaré dans la région du Plateau central. Il ressort de cette communication, que les préparatifs de ce rendez-vous vont bon train.

-Le conseil a entendu une communication donnée par le ministre en charge des affaires étrangères sur la tenue de la 4e réunion du comité conjoint du suivi du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, qui se tient du 28 au 30 avril à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

-Le ministère en charge de la recherche scientifique et celui en charge de la santé ont présenté au conseil des ministres une communication sur des excellents résultats dans la recherche d’un vaccin contre le paludisme par une équipe de recherche burkinabè basé à Nanoro, dans le Boulkiemdé. Ces résultats ont atteint une mesure de 77% de candidats vaccins, donc au-dessus des 75% de la mesure requise par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour passer à la phase 3 de l’expérimentation.

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement a présenté au conseil une communication relatif au difficultés rencontrées par l’Office nationale de l’eau et de l’assainissement (ONEA). Selon le ministre en charge du dossier, Ousmane Nacro, ces difficultés sont de deux ordres : celles liées au système de facturation et celles liées à l’approvisionnement des régions et surtout la ville de Ouagadougou en eau. Sur la question du système de facturation, le ministre a indiqué que suite aux plaintes des clients, l’ONEA et la société civile, ont convenu de l’abandon du système de facturation actuel au profit d’un nouveau système basé sur la consommation réelle. Evoquant les difficultés de l’ONEA à approvisionner la ville de Ouagadougou, dues à des problèmes techniques, le ministre Ousmane Nacro a rassuré qu’une solution a été trouvée pour parer à ces désagréments.

Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.