Réformes dans le secteur éducatif : l’UNAPES-B condamne les violences

0
76

(Ouagadougou 21 mai 2021).

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a accordé ce matin une audience au bureau de l’Union nationale des associations des parents d’élèves du post-primaire, secondaire et supérieur du Burkina (UNAPES-B), conduit par son président Hector Ardent R. K. Ouédraogo.

Photo de famille de L’ UNAPES-B

Face à la presse, Hector Ardent R. K. Ouédraogo a indiqué que les échanges avec le chef de l’Etat ont porté sur les nouvelles réformes dans le secteur de l’éducation, et sur le rôle et la responsabilité des parents. Il a condamné les violences perpétrées par les élèves manifestant contre les réformes de l’éducation. « Ce qui se passe à l’heure actuelle ne se justifie pas. Les violences n’ont jamais apporté une solution à un problème. Nous condamnons fermement ce qui se passe » a-t-il déclaré.

Concernant les assises nationales sur l’éducation, l’UNAPES-B a demandé au chef de l’Etat une inclusion de toutes les parties prenantes pour trouver des solutions pérennes. « Si au cours de ces assises, nous nous rendons compte que nous sommes en train de dévier ou que nous ne sommes pas sur le bon chemin, nous aviserons. » a renchéri le président de l’UNAPES-B Hector Ardent R. K. Ouédraogo.

Le président de L’UNAPES-B face à la presse

Le président de l’UNAPES-B a aussi informé le président de Faso, de son installation au poste de premier président de l’Internationale des parents d’élèves et d’étudiants le 28 mai prochain.

Il a été élu à ce poste par ses pairs au cours d’un congrès constitutif à Dakar au Sénégal en mars dernier.

Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.