Lancement du CEP 2021: 450.502 dont 54% de filles, la parité est atteinte, selon le ministre OUARO

0
151

Le ministre de L’Éducation nationale, de l’Alphabétisation,  et de la Promotion des langues nationales(MENAPLN), Stanislas OUARO, a procédé le mardi 22 juin 2021, au Groupe Scolaire Saint Viateur  de  Ouagadougou, au lancement officiel des Examens et concours session de 2021(CEP, BEPC, CAP, BEP).  Il a souhaité la bonne chance à tous les candidats(es) du Burkina Faso, et s’est réjouit de la parité filles et garçons. Pour  cette session de 2021, le budget total s’élève à 16 milliards de francs CFA.

Les candidats du BEPC en pleine composition.

Au total. 1925 centres de composition sur le territoire burkinabé.repartis pour les 450 502 dont 54% de filles, inscrits au Certificat d’Études Primaires(CEP),  contre 441.027 candidats la session précédente , soit un accroissement de 02,15%. La région du Centre compte à elle seule  compte 79, 705 candidats, avec 55, 02% de filles,   répartis dans  254 centres de composition ,  contre 75. 135 en 2020, soit un accroissement de 06..08%.

Le candidats au CEP en pleine composition au Groupe scolaire Saint
Viateur de Ouagadougou.

Au niveau de l’Enseignement Techniques et Professionnels(EFTP), les Statistiques nationales sont les suivantes.

17. 770 candidats inscrits à cette session de 2021, avec 37, 95 % de filles et 62, 05% par rapport à la session precedente.

Au Brevet d’Etudes Professionnelles(BEP), ils sont 10, 762 candidats soit 60,6% de l’effectif des inscrits au l’EFTP contre 7008 au le Certificat d’Aptitude professionnelles(CAP).  On note 48 spécialisés cette année. La région du Centre, chef lieu Ouagadougou, inscrits 11,076 candidats, ce qui représente 66,33% des effectifs avec 6. 082 au BEP et 4, 994 au CAP. Tous répartis dans 47 centres de composition.

Le sujet de rédaction session 2021.

Par contre l’année précedente 2020,  la région du Centre comptait a elle seule  9. 486 candidats soit un accroissement de 16, 76%..

Quand aux élèves déplacés internes, lescandidats composent dans leurs localités où ils  ont été déplacés. Ils participent aux examens dans les mêmes conditions que les autres. Pour des raisons de sécurité, il ya des centres d’examens qui ont été délocalisés. Une organisation  a été prévue pour eux. A indiqué le ministre en charge de l’Éducation nationale.

Le ministre OUARO parcourant l’épreuve de rédaction
rédaction .

Pour cette session de 2021, le ministre dit avoir pris  toutes les précautions pour que les examens de cette session 2021 se déroulent dans de bonnes conditions.Le ministre indique que pour cette session, un nouveau logiciel « Système Intégré de Gestion des Examens et Concours, (SIGEC) » sera déployé sur 4 sites pilotes qui sont les régions du Centre, de la Boucle du Mouhoun, du Centre Nord, et des Cascades. << Cette nouvelle application prend en compte tout le processus allant des inscriptions jusqu’à la délivrance des diplômes>>, a indiqué le ministre OUARO.

Djénèba S.

Faso amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.