Burkina: un réseau de délinquants mis aux arrêts

0
88

 

Le Service Régional de la police judiciaire du centre vient de démanteler un réseau de présumé malfrats spécialisés dans de vols à mains armées, dans les domiciles, les bureaux de change, les boutiques Orange Money, les alimentations et les maquis. Ces délinquants ont été présentés à la presse ce mardi 13 juillet 2021 à Ouagadougou.

Le presiduim

Suite à l’inverstiation de la police judiciaire du centre, un réseau composé de sept (07) présumés délinquants a été mis aux arrêts.

Il s’agit d’un groupe bien organisé et chaque membre joue un rôle déterminant. Il est structure comme suit:
– une cellule de renseignement, de détection et d’identification des cibles;
– une cellule opérationnelle d’intervention;
– une cellule d’approvisionnement en armes et munitions et d’écoulement des produits du vol.

Ce gang évolue sur des motocyclettes et opère avec usage d’armes à feux.

Les biens saisis au cours de l’enquête sont entre autres un (01) pistolet automatique de marque TISSAS, deux (02) chargeurs de pistolet automatique dont un garni de 12 munitions, un paquet de munition contenant dix-huit (18) cartouches de calibre 7, 65 mm, une somme de 830 000 F CFA.

Selon le Commissaire principal de police Sayibou GALBANE, ce groupe s’adonnait également à des pratiques occultes.
 » Suite à la profanation de sépultures à Zounghou dans la province du Ganzourgou, des crânes humains ont été exhumés », a-t-il expliqué. Et d’ajouter que interrogés, les membres de ce groupe reconnaissent avoir exhumé des restes humains pour accomplir des sacrifices afin de devenir riches et puissants.

L’enquête se poursuit et ces présumés malfrats seront conduites devant le Procureur de Faso près le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou.

La police judiciaire du centre remercie tous ceux qui ont permis d’atteindre ce résultat et appelle une fois de plus à la collaboration de tout le monde pour une meilleure sécurisation des personnes et des biens.

Jeanne Laya. www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.