Tabaski 2021 au Burkina: la fête s’annonce tant bien que mal

1
200

A la veille de la fête de l’Aïd al-Adh ou l’Aïd el-Kebir communément appelé Tabaski, une équipe du quotidien FasoAmazone.net a fait un constat au marché à bétail, dans les salons de coiffure et ateliers de couture . Le constat fait à ces endroits, c’est que la fête du mouton s’annonce tant bien que mal.

Kanazoé Mamoudou, en discution avec des clients venus s’acheter le mouton

Malgré la vie chère au Burkina Faso, les fidèles musulmans sont mobilisés à rendre la fête de l’Aïd el-Kebir belle.

C’est du moins le constat que nous avons fait au marché à bétail de Ouagadougou ce lundi 19 juillet 2021.

Ces moutons attendent acheteurs

En effet, l’Aïd al-Adh est la fête la plus importante de l’islam et chaque fidèle musulman qui peut s’offrir un mouton ne manque pas de le faire.

Chez Kanazoé Mamoudou vendeur de mouton, les prix vont de 50 000 à 250 000F CFA.  A l’écouter, il arrive à tirer son épingle du jeu.

Ouedraogo Abdoul

Le revendeur Ouédraogo Abdoul ne dira pas le contraire. Il vient de vendre ce mouton au prix de 240 000F CFA.  » C’est vrai que les clients disent qu’il n’y a pas d’argent, mais on arrive quand même à discuter et à trouver un consensus sur le prix », a expliqué le revendeur, Ouédraogo Abdoul.

Des potentiels clients

Aziz Ouédraogo, client, vient de s’offrir un mouton au prix de 90 000F CFA. Quant à Rahim Nikiéma clients, il a payé deux ,  moutons et compte offrir un à son oncle pour la Tabaski. Pour lui, quand on a les moyens, il faut obligatoirement sacrifier un mouton à la fête de l’Aïd el-Kebir.

Au salon de coiffure de Kadi Yaro

A cette occasion, les femmes aussi se mobilisent pour réussir la fête. Au salon de Kadi Yaro coiffeuse, les femmes sont venues se rendre belle.  » En tout cas ces deux jours, des clientes se bousculent pour venir s’arranger les cheveux », a dit Kadi Yaro.

Kader Ki, couturier

A la veille de la fête, Kader Ki couturier, dit qu’il a encore quelques habits à coudre, mais il promet satisfaire toutes ses clientes.

Dans tous les cas, au Burkina Faso, la fête s’annonce tant bien que mal. Le journal FasoAmazone. net,  souhaite une très bonne fête à tous les fidèles musulmans d’ici et d’ailleurs.

Jeanne Laya

Faso Amazone.net

 

 

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.