Hausse des prix des produits au Burkina: la BMCRF fait le bilan des actions de contrôle à mi-parcours de l’année 2021

0
44
Patricia Zoungrana

La Brigade mobile de contrôle économique et de la répression des fraudes (BMCRF) a fait le bilan des opérations de contrôle des prix des produits de grande consommation le jeudi 22 juillet 2021 à Ouagadougou. De janvier à mi-juillet 2021, ces opérations ont permis de contrôler plus de 18 000 commerçants.

Yacouba Bila, coordonnateur de la. BMCRF

Pour contenir la flambée des prix des produits de grande consommation et veiller à la disponibilité de fers à béton de qualité, la Brigade mobile de contrôle économique et de la répression des fraudes (BMCRF) a entrepris des actions visant à limiter ses effets sur le pouvoir d’achat du consommateur.

Il s’agit entre autres du relevé hebdomadaire des prix et des stocks, l’intensification des opérations de contrôle des produits de grande consommation.

Parmi les commerçants contrôlés de janvier à mi-juillet 2021, 2964 ont enfreint la réglementation.

Dans le cadre des reformes entreprises, on note le renforcement du dispositif réglementaire à l’effet d’assainir les acteurs des boissons alcoolisées et des produits du tabac.

En ce qui concerne le secteur des tabacs, la lutte contre le commerce illicite s’est intensifiée avec l’institution d’un système d’authentification, de suivi, de traçabilité et de vérification fiscal des produits du tabac.

Le dispositif réglementaire a permis aux services de contrôle de saisir 38995 litres de carburant frauduleux, 10760 pagnes contrefaits, imprimés au motifs de Faso-dan-fani, 3600 bidons de 20 litres de lubrifiants, 3574 pneus pour engins de deux roues importés frauduleusement, etc.

Selon le coordonnateur de la BMCRF, Yacouba BILA, ces opérations se mènent sur tout le territoire national.  » Il va falloir que les populations s’impliquent pour accompagner ces structures à travers la dénonciation », conseille-t-il.

Pour lui, après certaines contrôles, il peut y arriver que des commerçants  » mal intentionnés » reviennent sur leurs pratiques.  » A travers la dénonciation, on pourra sanctionner des gens comme il se doit », a dit M. BILA.

Du reste, le département de la BMCRF entend poursuivre le renforcement des actions en cours pour maintenir la règlementation des prix des produits de grande consommation.

Jeanne LayaFasoamazone.net

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.