Burkina: les CCA renforcent leur capacité

0
106

La conférence annuelle des Chefs de circonscription administrative (CCA) s’est tenue le 3 septembre 2021 à Ouagadougou. L’ensemble des gouverneurs, des hauts commissaires et des préfets ont eu un échange direct avec le premier ministre Christophe Marie Dabiré, après une communication présentée par le secrétaire permanent du PNDES.

Le présiduim

Les gouverneurs, les commissaires et des préfets du Burkina étaient tous réunis à Ouagadougou ce 3 septembre 2021 à l’occasion de la conférence des Chefs de circonscription administrative (CCA). Cette conférence s’est tenue sous le thème  » Mise en oeuvre du programme présidentiel et du référentiel national de développement: rôle des CCA ».

Une occasion pour ces Chefs des 13 régions du Burkina Faso, de prendre des directives du gouvernement dans le cadre de l’exercice de leur fonction et aussi de poser leurs préoccupations. Les participants se sont penchés sur les défis à relever par le Gouvernement ainsi que par les CCA.

Le premier Ministre Christophe Joseph Marie Dabiré

La mise en œuvre réussie de ce référentiel passe aussi par la restauration de l’autorité de l’Etat.  » C’est pourquoi, je vous appelle à assumer en toute responsabilité vos fonctions à travers votre attitude, votre discours, votre contribution au changement de mentalité et des conditions de vie des populations », a souligné le premier ministre Christophe Dabiré.

Il a invité tous ces représentants de l’Etat, à relever le défi de la mobilisation sociale autour des projets de développement. « Je suis conscient que les défis sécuritaires et sanitaires ont eu des effets dévastateurs sur votre action d’administrateurs de nos collectivités, mais ils n’ont pas étamés la résilience de notre peuple qui s’est toujours battu contre l’adversité.

En effet, les populations de certaines circonscriptions administratives du Burkina ont été durement éprouvées par divers évènements malheureux. « Les besoins sont énormes certes, mais je puis vous rassurer que nous travaillerons à les satisfaire et ce, dans la limite des moyens disponibles », a rassuré Christophe Dabiré.

La présente conférence se veut une opportunité pour les représentants du chef de l’Etat dans les différentes circonscriptions administratives de renforcer leurs capacités dans le suivi et la coordination au plan local, des politiques publiques et du référentiel national du développement.

Antoine Apiou, gouverneur de la Région des Hauts Bassins

« Au delà des rapports que nous envoyons chaque trimestre, il est normal que le chef du gouvernement puisse rencontrer ses représentants pour toucher du doigt les réalités que les CCA vivent.

Par moment certains CCA rencontrent des difficultés mais nous sommes présents puisque nous sommes obligés de coordonner l’action de l’Etat sur le terrain », a indiqué Antoine Atiou, gouverneur des hauts bassins.

Avant de déclarer close la conférence annuelle des CCA, le premier ministre a exprimé la solidarité et la compassion du gouvernement à ces CCA qui ont vécu au plus près des situations difficiles et a présenté les condoléances du gouvernement aux familles qui ont été victimes des barbaries terroristes.

Jeanne Z. LAYA www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.