Finale du Tournoi Maracana de la Résilience: Flamengo remporte avec 1-0

0
73

La finale du tournoi Maracana de la Résilience s’est jouée à l’école primaire Kologh-Naaba à Ouagadougou le samedi 11 septembre 2021. Organisé par Jérome Compaoré, ce tournoi participe non seulement à l’épanouissement de la jeunesse de l’arrondissement numéro 2 de Ouagadougou mais surtout favorise un brassage entre les populations. Flamengo a remporté le trophée de cette première édition devant le Collectif à l’issue des tirs au but. Les habitants de l’arrondissement numéro 2 de Ouagadougou ainsi que les amoureux du ballon rond ont pris d’assaut le terrain de l’école primaire Kologh-Naaba le samedi 11 septembre 2021 pour assister au tournoi maracana. Douze (12) équipes ont participé à cette compétition. Dans l’après midi, c’était la finale qui a opposé le Collectif et Flamengo.

Le match

Cette première édition intègre deux aspects importants.

La résilience sécuritaire et sanitaire ainsi que la volonté politique du gouvernement du Burkina qui se dote d’une stratégie spéciale dans la lutte contre le terrorisme et la maladie à Covid-19. Le Président Roch Marc Christian KABORE attend une implication positive de chaque citoyen pour un Burkina Faso émergent.

Les deux équipes

Organiser donc un tournoi sportif, c’est participer au développement du pays, favoriser un brassage entre populations et créer un cadre approprié pour l’épanouissement de la jeunesse.

Durant 40 mn d’affrontement, ni le Collectif, ni Flamengo n’a pu enrégistrer un but.

Les tirs au but s’imposent donc pour départager les finalistes. Flamengo sort vainqueur sur le score de 1-0. C’est la joie du côté des supporters de l’équipe vainqueur.

Jérôme Compaoré promoteur du tournoi

Toutes les deux équipes ont été récompensées par le promoteur Jérome COMPAORE.

Le Collectif a reçu le deuxième prix composé d’un ballon, d’un jeux de maillots, d’un trophée et d’une somme de 75 000 FCFA. L’équipe victorieuse repart avec un ballon, un jeux de maillots, un trophée et une somme de 100 000 F CFA.

Ismael Belen, capitaine de Flamengi

Une grande joie pour Ismaël BELEM capitaine de Flamengo d’avoir embrasser ce trophée. Pour lui, c’est une victoire bien méritée au bout de l’effort. « Depuis que le tournoi a commencé, chaque matin nous nous entrainons et c’est grace à ce travail que nous sommes parvenus à remporter le premier prix », s’est-il réjoui.

C’est aussi un sentiment de joie qui anime le promoteur Jérome COMPAORE « Pour une première édition, on peut s’en féliciter. Le public est sorti massivement pour soutenir l’initiative. Je pense que l’organisation a été assez bonne », a-t-il noté.

Selon lui, c’est une réponse à l’appel du Président Roch KABORE aux burkinabè à faire un front commun contre le terrorisme, la maladie à Covid-19 et le changement climatique. « Je pense que c’est à l’honneur de tous les citoyens burkinabè d’accompagner le gouvernement dans sa lutte contre ces fléaux », a indiqué Jérome COMPAORE

Mohamed Compaoré, parrain de la compétition

Pour le parrain de cette première édition Mohamed COMPAORE, toute initiative qui consiste à regrouper les jeunes autour d’un sujet qui les intéresse, en vue d’oeuvrer pour la paix et la réconciliation nationale est la bienvenue. Il a félicité le promoteur pour cette initiative.
Jeanne Z. LAYA

fasoamazone.netu

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.