Burkina/Assemblée Nationale : 100 volontaires formés en ambassadeurs de l’activité parlementaire

1
255

Le séminaire de formation de la 3ème cohorte des Volontaires de lAssemblée nationale (VAN) du Burkina Faso a débuté ce lundi 20 septembre 2021 à Ouagadougou. Cette formation permettra à ces volontaires de bien connaitre le parlement et les députés pour mieux faire bouger l’institution. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le président de l’Assemblée nationale Alassane Bala SAKANDE.

Ils sont au nombre de cent (100) jeunes dont cinquante-deux (52) filles et quarante-huit (48) garçons qui ont été retenus pour un stage de trois (03) mois à lAssemblée nationale.

Ces volontaires ont été recrutés sur la base de critère de mérites et sur la base de critère social avec le respect de quota genre. Ils sont tous sans exception des étudiants burkinabè âgés de moins de 35 ans non-boursiers ayant terminés leurs études théoriques de la licence les huit (08) derniers mois et sont tous disponibles pour le stage.

Les beneficiaires

Une formation qui permettra à cette frange jeunes notamment les étudiants des universités publiques et privées à se former, à connaitre le fonctionnement réel de l’institution.

Cette formation vise entre autres à faire connaitre lAssemblée nationale, son rôle et ses missions, donner davantage dinformations aux citoyens sur les activités et les missions des députés, appuyer les services administratifs de lAssemblée nationale, permettre aux VAN retenus de travailler à mi-temps pour disposer des ressources nécessaires à laméliorations de leurs conditions de vie et de détudes et favoriser une insertion des jeunes dans le monde professionnel.

Le président de l’Assemblée nationale

Selon le président de lAssemblée nationale Alassane Bala SAKANDE, l’objectif est de faire en sort que les uns et les autres puissent savoir que l’Assemblée nationale tente de mettre la bonne gouvernance dans ce qu’elle fait au profit de la population. « Malgré la COVID 19,  nous avons tenu à poursuivre le programme de VAN car après deux éditions, nous avons vu le retour des étudiants, des parents d’étudiants et des syndicats d’étudiants », a-t-il souligné.

Le  Pour le responsable du projet VAN Mikaël BADIAN, 

Pour le responsable du projet VAN Mikaël BADIAN, ce programme offrira de grands avantages dans la construction personnelle et collective de ces VAN retenus. « Vous devez donc faire preuve de civisme et de patriotisme.

Cest ainsi que vous allez prouver que l’on peut faire confiance à la jeunesse », a-t-conseillé.

La représente des béneéficiaires

Pour la représentante des filles bénéficiaires Korotimi Ouédraogo, ce programme figure beaucoup despoir eu égard à la transparence et la prise en compte de la problématique du quota genre. « Nous, filles bénéficiaires de ce programme en sommes fières car cette formation et ce stage nous permettront de comprendre le fonctionnement de lAssemblée Nationale et les activités parlementaires », sest-elle réjouie.

Le représentant des VAN Judicaël BELEM a remercié le président Alassane Bala SAKANDE davoir initié ce programme au profit des étudiants. « A travers ce stage nous allons mettre au profit de lAssemblée nationale nos compétences et aider à ce que les missions qui lui sont confiées puissent être atteintes », a-t-il promis.

Il a interpellé les autres institutions étatiques à penser à ce genre de programme pour permettre aux étudiants à effectuer des stages.

« Cette formation est la bienvenue car elle nous permettra de savoir comment fonctionne l’ administration parlementaire », a dit Alphonsine Aïcha B. YAMEOGO, volontaire.

Il est attendu des VAN quils soient des ambassadeurs de l’activité parlementaire à travers les moyens qui seront mis en place durant leur stage.

Jeanne Z. LAYA

Fasoamazone.net

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.