CBDDH/ Burkina Faso : Bientôt le lancement de l’étude sur la situation des femmes défenseures des droits de l’Homme en Afrique de l’ouest

0
300

21 août 2021

La Coalition Burkinabé des Défenseurs des Droits Humains(CBDDH), procédera le vendredi 24 septembre 2021, à  partir de 9 h, à  son siège sis au quartier Dassasgho de Ouagadougou,  au  lancement de l’étude sur la situation des Femmes défenseures des droits de l’homme(FDDH), et autres défenseurs des droits de l’homme les plus vulnérables(DDHV), en Afrique de l’ouest.

Pour la Coordonnatrice de la Coalition Burkinabé des Défenseurs des Droits Humains(CBDDH), madame Florence Ouattara, le lancement de l’étude au niveau du Burkina Faso, au profit de 25 acteurs, permettra aux Femmes Défenseurs des Droits de l’Homme(FDDH), de la capitale de s’approprier le document en vue d’une large diffusion de son contenu au sein des membres, de procéder à la vulgarisation de l’étude au profit des acteurs impliqués dans la gestion des droits humains au Burkina Faso .

De contribuer à l’appropriation de l’étude par les défenseurs des droits humains en général et des FDDH en particulier.

Entreprendre une action de plaidoyer auprès des autorités en vue d’une amélioration de la protection des femmes défenseures des droits humains au Burkina Faso.  A indiqué madame la Coordonnatrice de la CBDDH.

En rappel, le programme de renforcement de la protection des femmes défenseurs des droits humains et autres défenseurs des droits de l’homme les plus vulnérables en Afrique de l’ouest est en cours de mise en œuvre depuis 2019.

C’est dans ce cadre que le réseau Ouest Africain des Défenseurs des Droits Humains(ROADDH) a commandité une étude sur la situation des femmes défenseures de l’Afrique de l’Ouest. Sa restitution a eu lieu en 2019 au Burkina Faso en présence des représentants des Coalitions sœurs et des Points focaux d’Afrique de l’Ouest.

En janvier2021, un atelier de validation du document s’est tenu à Ouagadougou avec la contribution d’Experts internationaux et des structures impliquées dans la mise en œuvre du programme (ROADDH, CIDDH et CBDDH).

Le lancement officiel de l’Etude a été réalisé par le Secrétariat du ROADDH, le 30 juillet 2021 à Lomé, quant aux Coalitions nationales et Points focaux, il leur est recommandé un lancement par pays en fonction des contextes et des priorités.

Des actions de plaidoyer devront accompagner ces lancements locaux, elles seront des opportunités d’interpellation des autorités sur les reformes à opérer ou sur leurs engagements par rapport à l’efficacité des lois de protection nationales et internationales dans leur pays.

Karen Ouedraogo
Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.