Affaire contrebande d’hydrocarbure: « Nos activités respectent les lois du Burkina », dixit Souleymane Ouédraogo

0
120

Des acteurs oeuvrant dans le domaine d’hydrocarbure ont organisé un point de presse le samedi 2 septembre 2021 à Ouagadougou pour donner des éclairages sur leurs activités. Face aux journalistes, ces acteurs ont rassuré l’opinion nationale et internationale que les membres de leurs associations exercent leurs activités en toute légalité.

Les journalistes étaient mobilisés

Ces derniers temps, des fraudes de carburant et de contrebande d’hydrocarbure servant à ravitailler les terroristes ont été signalées au Burkina Faso.   Une chose qui touche directement les promoteurs de mini station et de revendeurs de carburant.   Le 02 septembre 2021, ces acteurs ont organisé une conférence de presse pour donner des éclairages sur leurs activités respectives et défendre leurs intérêts.
C’est une association qui regroupe trois (03) organisations des acteurs qui oeuvent dans le secteur des hydrocarbures.
Il s’agit de l’Association des propriétaires de mini station (APROMIS), de l’Association des acteurs du secteur pétrolier du Burkina (AASPB) et de l’Union nationale de revendeurs de carburant du Burkina (URCB).

Au cours des échanges avec les journalistes, les membres de l’association ont indiqué que leur association est résolument inscrit dans une démarche républicaine et leurs membres exercent des activités en toute légalité.

En dépit des efforts du gouvernement burkinabè, de règlementer le secteur des hydrocarbures, force est de reconnaître qu’il y a parfois des brebis galeuses.

Le SG de APROMIS Souleymane OUÉDRAOGO

Le SG de APROMIS Souleymane OUÉDRAOGO,  a fait savoir que les membres de leur association mènent des activités dans le respect des lois. « Nous tenons à rassurer l’opinion nationale et internationale que les membres de nos associations exercent en toute légalité et respectueux des lois de ce pays », a-t-il mentionné.

Ces acteurs condamnent ces affaires de fraude et de contrebande d’hydrocarbure et espèrent que tous les fautifs seront démentelés.

L’association entend apporter sa pierre à la construction et au développement économique du Burkina Faso.
« Nous, propriétaires de mini station service, acteurs du secteur pétrolier et revendeurs de carburant voulons non seulement être une force de proposition d’idées nouvelles pour le développement du secteur des mini stations et de la revente de carburant, mais aussi un outil de plaidoyer pour défendre nos intérêts »,
Souleymane Ouédraogo a félicité le gouvernement burkinabè et les Forces de défence et de sécurité (FDS) qui, pour lui travaillent quotidiennement pour faire règner la paix et la quiétude au Burkina Faso.

Ces trois (03) organisations associées pour une cause commune mènent des actions de sensibilisation auprès des acteurs ntervenants dans le domaine d’hydrocarbure, notamment en sécurité incendie, contrôle qualité et bien autres.

Jeanne Z. LAYA

Fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.