Burkina: la perruque nourrit bien son Homme

0
196

Au Burkina Faso, il n’est pas rare de voir des femmes porter  des  perruques en lieu et place de  coiffure(tissages ou tresses). Elles sont nombreuses à utiliser des perruques et des sillons surtout en temps de chaleur. Ce qui a amené certaines personnes à faire de la confection des perruques leur principale activité de revenu. Confectionner des perruques est une activité qui nourrit belle et bien son Homme. Votre quotidien en ligne Faso amazone.net a  effectué un tour dans les salons de coiffure de Ouagadougou pour vous le week -end du 1er octobre 2021.

Les femmes burkinabè portent de plus en plus des perruques surtout en période de chaleur. Une mèche tissée qui permet aux femmes et aux filles de se faire  belles tout en ayant la possibilité de s’en défaire quand et comme elles veulent.

Confectionné donc des perruques est devenu un vrai business pour beaucoup de coiffeuses. Pour s’attirer plus de la clientèle les vendeurs de mèches cherchent des  partenariats avec les coiffeuses, des salons de coiffure  qui confectionnent des perruques.

Ibrahim Ilboudo vendeur de mèches et de perruques tire sa pitance  de ça. On trouve différentes sortes de perruques dans sa boutique située au grand marché de Ouagadougou dans le même allignement de la bouchérie. On y trouve des tissages, des perruques, des sillons . « Au début, je vendais uniquement des mèches. Mais la demande des perruques s’est imposée, et j’ai essayé de suivre la tendance », a dit Ibrahim Ilboudo.

En pleine confection des mèches

Mme Tientoré Safi,  cliente a affirmé qu’elle ne  fait  plus de tissage. « Il y a longtemps que j’ai abandonné les tissages. La perruque est plus économique et plus pratique.  Il y a des moments où tu veux aller à une cérémonie mais tu n’as pas de moyen pour te coiffer, alors tu portes la perruque »,s’est-elle justifiée.

Une perruque en vente

M. ILBOUDO ne confectionne pas des perruques. Il a donc noué des partenariats gagnants-gagnants avec des coiffeuses à qui, il donne des mèches pour confectionner des perruques.

Des perruques en vente au grand marché de Ouagadougou

Dans sa boutique, les prix des perruques varient en fonction de la qualité des mèches montées et sont compris entre 6 000F CFA et 35 000F CFA.

Kadi Yarro, coiffeuse au marché Saint Camille de Ouagadougou ne manque pas de quoi  faire dans son salon. Elle est spécialiste dans les tresses des mèches. « Si je n’ai pas de cliente, je me consacre à tresser les mèches pour ensuite les monter en perruque parce que beaucoup de femmes viennent faire la commande », a-t-elle expliqué et d’ajouter que ses modèles marchent très bien mais c’est les tresses qui demandent  beaucoup de temps.

Des mèches de tout genre, de toutes les couleurs en vente pour monter des pertuques

Elle peut prendre une journée entière à tresser les mèches pour monter une seule perruque.Toutefois, elle dit faire beaucoup de bénéfices avec ses perruques.

Certaines familles arrivent à prendre soins de leurs enfants dans la confection et la vente des perruques. C’est le cas de Mme Zoungrana qui confectionne des perruques pour vendre.  » J’arrive à m’en  sortir avec ce travail. Mon mari n’est pas ici, avec la vente des perruques, j’arrive même à payer la scolarióté de mes trois enfants », a-t-elle expliqué.

La vente des perruques nourrit belle et bien son  Homme  et résoud véritablement le problème de chômage au Burkina Faso.
Jeanne Z. LAYA.

Faso amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.