Mise en œuvre du second compact : la vice-présidente du MCC échange avec le président du Faso

0
83

(Ouagadougou, 29 novembre 2021)

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience, ce lundi en fin de matinée, la vice-présidente aux opérations du Millenium Challenge Corporation (MCC), Fatema Sumar. « Nous avons échangé avec le président Kaboré sur les investissements qui seront réalisés dans le cadre du second compact », a déclaré la vice-présidente du MCC à sa sortie d’audience.

Pendant les échanges

Selon Mme Fatema Sumar, le Burkina Faso et le MCC sont liés par un partenariat solide et travaillent ensemble pour la mise en œuvre du second compact en se focalisant sur les solutions pour améliorer l’accès à l’électricité en vue de soutenir le développement de l’économie burkinabè.
Le second compact d’une durée de cinq

(05) ans est financé à hauteur d’un montant global de 500 110 795 USD, soit environ 275 060 937 250 F CFA, dont 450 000 000 USD au titre de la subvention du MCC et 50 110 795 USD, au titre de la contribution du gouvernement burkinabè.
« Les projets qui seront mis en œuvre devront permettre d’améliorer l’infrastructure dans le secteur de l’énergie, de trouver des solutions au problème de production en renforçant les capacités de production et réduire la très grande dépendance aux énergies fossiles », a soutenu la vice-présidente du MCC.

Les échanges

Trois projets majeurs seront mis en œuvre pour améliorer l’accès de l’énergie aux ménages et aux entreprises. Il s’agit du Projet de renforcement de l’efficacité du domaine de l’électricité (PREDEL) qui vise à améliorer l’efficacité institutionnelle, à réduire le coût du service de l’électricité et à accroître la satisfaction de la demande ; du Projet d’accroissement de l’offre d’électricité moins coûteuse (PADOEL) pour faire baisser le coût de production de l’électricité et accroître la fiabilité des autres sources de fourniture d’électricité et du Projet réseau et accès à l’électricité (PRAEL) pour améliorer l’extension et la fiabilité du réseau électrique et accroître la consommation de l’électricité.

Selon Mme Fatema Sumar, le leadership du président du Faso est très important pour la mise en œuvre réussie du second compact. D’ores et déjà, « le MCC est engagé avec le gouvernement burkinabè pour la phase préparatoire de la mise en œuvre du second compact qui entrera en vigueur en septembre 2022 » a indiqué Mme Sumar.

Les échanges entre le chef de l’Etat et la vice-présidente du MCC, ont également concerné la possibilité d’élaborer un compact régional et des investissements nécessaires pour renforcer le réseau énergétique de notre pays, en accroissant les capacités de production et le développement de l’interconnexion avec les pays voisins.

Direction de la communication de la présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.