Situation sécuritaire au Burkina : une coalition propose la méthode « Chasseurs de primes contre les terroristes ».

0
387

Une coalition composée de cinq (05) partis politiques de la majorité présidentielle a organisé un point de presse le mercredi 1er décembre 2021 à Ouagadougou sous le thème : « Situation sécuritaire nationale préoccupante : approches de solution ».

Face aux journalistes, les membres de la coalition ont proposé au président du Faso Roch Marc Christian KABORE, la méthode « Chasseurs de primes contre les terroristes ».

La lutte contre le terrorisme préoccupe plus d’un. Cinq partis politiques réunies en coalition proposent en dehors des FDS et des VDP, une autre piste de solutions pour faire face au terrorisme. Il s’agit de la méthode « Chasseurs de primes contre les terroristes ». Ceux-ci peuvent être des nationaux ou des étrangers. Cette méthode est basée sur la mise à prix des terroristes capturés vivants, des valets locaux ou complices du terrorisme, des moyens de locomotions arrachés entre les mains des terroristes.  Pour ce faire, il appartiendra à l’Etat burkinabè de fixer les montants des mises à prix, décorer les plus méritants et donner la nationalité aux chasseurs de primes qui en font la demande.

Quant aux Forces FDS, ils se chargeront en plus de leurs missions régaliennes, du déminage des zones dégagées, d’accompagner et d’installer les personnes déplacées internes dans leurs lieux de provenance qui seront dégagés et sécurisés.

Pour la coalition, cette méthode permettra à court terme de remobiliser les populations autour des FDS pour booster les terroristes hors des frontières burkinabè.

Ce qui va créer à moyen terme une confiance entre gouvernés et gouvernants et à long terme, réduire la dépendance du Burkina Faso vis-à-vis de ses partenaires dans le domaine sécuritaire.

Par ailleurs la coalition demande à l’endroit du Chef de l’Etat, la mise en place effective et sans délai des mesures qu’il compte entreprendre, la culture du dialogue et la concertation avec les différentes composantes de la nation.

Au peuple burkinabè, la coalition demande à ce que chacun culture autour de lui, la tolérance, l’union sacrée et le sursaut patriotique afin de mettre fin au terrorisme au Burkina Faso.

Les cinq (05) partis politiques que compose la coalition sont la Convergence pour l’Emergence et le Développement (CED), le Congrès des Jeunes pour le Progrès (CJP), le Mouvement des Forces Démocratiques (MFD), le Nouvel Elan Démocratique en Afrique (NEDA) et le Rassemblement du Peuple pour le Travail (RPT).

Zonouhan

Faso Amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.