UNAPES-B : le torchon brûle entre Hector OUEDRAOGO et le secrétariat exécutif

0
101

Le secrétariat exécutif de l’Union nationale des associations des parents d’élèves du poste primaire, du secondaire et du supérieur du Burkina (UNAPES-B) a animé une conférence de presse le mardi 14 décembre 2021 à Ouagadougou. Face à la presse, les membres du secrétariat exécutif de l’UNAPES-B ont dénoncé des dérives dans la gestion de la faitière qui ont abouti au remplacement de Hector OUEDRAOGO par Mme Korotimi SANOU/TRAORE comme présidente de l’UNAPES-B.

Depuis près d’une année, les membres du secrétariat exécutif de l’Union nationale des associations des parents d’élèves du poste primaire, du secondaire et du supérieur du Burkina (UNAPES-B) ont constaté la naissance d’une crise de collaboration et de confiance entre les autorités en charge de l’éducation et Hector OUEDRAOGO jusque-là président de l’UNAPES-B. Une crise qui s’est accentuée pendant et après le congrès d’investiture du président de l’International des parents d’élèves (IPE).

En effet, Hector OUEDRAOGO aurait agressé verbalement le ministre de l’Education nationale Stanislas OUARO lors d’une audience avec le Directeur de cabinet du MENAPLN en présence d’un chargé de mission et d’un conseillé technique. Outre cela, M. Hector OUEDRAOGO aurait reçu 25 millions de francs FCA du Président du Faso pour l’organisation du congrès d’investiture du président de IPE, alors qu’il dit avoir perçu 15 millions de francs CFA. Une attitude qui fait perdre la crédibilité de l’UNAPES-B vis-à-vis des autorités en charge de l’Education nationale.

Korotimi SANOU, présidente par intérim de l’UNAPES-B

Selon Mme Korotimi SANOU, lors de la fermeture de lycée Philippe Zinda KABORE, l’UNAPES-B n’a posé aucun acte concret pour la résolution de cette crise. Hector OUEDRAOGO est resté silencieux et pire, il a rejeté toutes les propositions que le secrétariat exécutif lui a adressé pour résoudre ce problème auprès des autorités. Un comportement que les membres du secrétariat exécutif dites ne pas comprendre et accusent M. OUEDRAOGO de mauvaise gestion de leur structure.

Après avoir tenté plusieurs fois de résoudre ces différentes crises à l’interne, le secrétariat exécutif était obligé de convoquer un congrès extraordinaire le 3 décembre 2021 au cours duquel Hector OUEDRAOGO a été remplacé par Korotimi SANOU pour occuper désormais le poste de présidente   de l’UNAPES-B conformément aux textes, jusqu’à la convocation d’un congrès ordinaire.

L’actuelle présidente de l’UNAPES-B prend l’opinion nationale et internationale à témoin sur les dérives de M. Hector OUEDRAOGO dans la gestion de la structure et la poursuite judiciaire menée par celui-ci pour récupérer son poste. Mme SANOU souhaite en outre que cette crise s’arrête afin que les APE s’organisent pour aider le gouvernement pour la gestion des élèves déplacés internes.

Zonouhan LAYA/www.fasoamazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.