Politique/ CDP : « le congrès aura bel et bien lieu les 18 et 19 décembre 2021 », dixit Eddie Komboigo

0
554

Le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a affirmé que le 8e congrès ordinaire du parti est prévu se tenir les 18 et 19 décembre prochain dans la salle du Comité national olympique. L’information a été donnéle jeudi 16 décembre 2021 au cours d’une conférence de presse où le président Eddie Komboigo a précisé que la justice a levé la suspension de la tenue du congrès après avoir dit le droit.

Ces derniers mois, l’on constate des contradictions au sein du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). En effet, les vice-présidents du CDP accusent Eddie Komboigo d’une « gestion dictatoriale » du parti et attendent que le président d’honneur Blaise Compaoré choisisse un autre président pour diriger le parti. Cependant, le président Komboigo estime que les vice-présidents sont les « ennemies du CDP ».

Le président  du  parti, Eddie Komboïgo

Aboubacar Sanon membre du parti, trouve que c’est anormal que certains membres disent qu’il y a de la dictature au sein du parti alors qu’ils ont tenu 46 réunions du bureau exécutif national, 12 sessions du bureau politique nationale, trois (03) congrès extraordinaires. Pour se conformer aux dispositions statutaires du parti, les membres avaient en accord valider la tenue de la 8e congrès ordinaire.

Aboubacar Sanon membre du parti,

Cette conférence de presse intervient juste après que les vice-présidents dudit parti aient tenu un point de presse pour demander une fois de plus la suspension du congrès, parceque le président d’honneur n’aurait pas donné son accord.

« Ceux qui ne veulent pas que le congrès se tiennent ont un agenda caché. Ils ne veulent pas que le congrès ait lieu parce qu’ils attendent que le président d’honneur choisisse une autre personne. Blaise n’a pas à choisir un président. Si le congrès ne renouvelle pas mon mandat, c’est avec plaisir que je vais partir », a martelé Eddie Komboigo.

L’attitude de ces vice-présidents a surpris le président Komboigo dans la mesure où ils ont tous assisté à la validation du document devant être soumis aux BPN et aux congressistes.

« Comment expliquer que celui qui a présidé la validation des documents du congrès ailles tenir d’autres propos lors d’une conférence de presse ? Pourquoi déserté les instances dont ils sont membres au profit de la rue ? Ils veulent la liquidation du parti mais laissez-moi leur dire que c’est fini », a déduit Eddie Komboigo.

Pour montrer sa bonne foi, il a présenté les lettres qu’il a reçu du président d’honneur Blaise Compaoré en faisant savoir qu’ils ont échangé sur la tenue du congrès.

« Ceux qui pensent que je suis esseulé, qu’ils viennent au congrès, ils s’auront que Eddie Komboigo n’est pas esseulé », a-t-il lancé.

Le président Komboigo invite les congressistes à faire le déplacement sur Ouagadougou les 18 et 19 décembre 2021pour poursuivre leur combat politique.

En rappel, suite à la poursuite de certains militants de CDP contre Eddie Komboigo devant les juridictions nationales, la tenue du congrès avait été suspendue . Mais après que le juge ait dit le droit, la suspension a été levée.

Jeanne Z. Laya

Faso Amazone.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.